assurance

Suisse: un géant de l’assurance maladie accepte les crypto-monnaies 

compagnie assurance
Ecrit par Aguirre Mimoun

Bien que largement considérées en tant que véhicule d’investissement, les crypto-monnaies se popularisent progressivement dans le secteur des paiements. Preuve de cela, la compagnie d’assurance Atupri vient d’accepter le Bitcoin et l’Ether.

Une compagnie d’assurance s’adonne aux crypto-monnaies 

Atupri pourrait convertir près de 200 000 de ses clients dans les paiements en crypto-monnaies. Suite à l’engouement suscité par les crypto-monnaies, la compagnie d’assurance a pris la résolution d’accepter les paiements en Bitcoin et en Ether. Désormais, les clients pourront régler leur prime mensuelle via des monnaies numériques.

« La technologie blockchain et l’utilisation associée de crypto-monnaies deviennent de plus en plus importantes », a annoncé Atupri. Suisse: un géant de l’assurance maladie accepte les crypto-monnaies 

Afin d’appuyer l’aspect technique de cette prise en charge, Atupri a scellé un partenariat avec Bitcoin Suisse. Plus précisément, la crypto-entreprise offre une solution de garde réglementée (custody) par les autorités suisses. Ainsi, Bitcoin Suisse garantira la sécurité des biens numériques appartenant à la compagnie suisse. 

Une prise en charge significative 

Atupri est un poids lourd dans le secteur de l’assurance maladie. En effet, la compagnie résidant à Berne, revendique un chiffre d’affaires de 887 millions de dollars. En acceptant les crypto-monnaies, cet acteur majeur de l’écosystème suisse pourrait contribuer à populariser cette nouvelle classe d’actifs. 

Au fil des années, des entreprises de renommée mondiale ont pris en charge les crypto-monnaies, contribuant ainsi à l’essor de leur utilisation en tant que moyen de paiement. C’est notamment le cas du navigateur Opera qui a annoncé le support de tokens en mai 2020. Cette prise en charge pourrait consolider l’adoption des crypto-monnaies à terme. Toutefois, certaines réputations ont la dent dure. En effet, de nombreux investisseurs continuent de percevoir les crypto-monnaies sous le prisme financier. Pour beaucoup, le Bitcoin n’est qu’un instrument qui servirait à s’enrichir à court terme.  La forte volatilité reste encore une pierre d’achoppement majeur, empêchant le Bitcoin de devenir un moyen de paiement universel.