Bitcoin Cash

Hard Fork : Un investisseur poursuit OKcoin en justice pour ne pas lui avoir donné du BCH

Hard Fork
Ecrit par Rouah Rony

Alors que le Bitcoin Cash vient tout juste de fêter un an d’existence en début du mois de juillet, l’exchange OKcoin fait face à une attaque en justice pour ne pas avoir accédé à la requête d’un utilisateur qui voulait retirer ses avoirs  en BCH issus du hard fork en juillet 2017.

Un procès en cours contre OKCoin

Hard Fork : Un investisseur poursuit OKcoin en justice pour ne pas lui avoir donné du  BCHSelon un média local, un utilisateur d’OKCoin, connu sous le pseudonyme de Feng Bin, affirme qu' »au début de décembre 2017″, en tentant de retirer les 38.748 BCH correspondant à son solde BTC détenu auprès de l’exchange au moment du hardfork du BTC,  il n’a pas eu accès à ses avoirs en Bitcoin cash.

A la suite de plusieurs réclamations, Feng Bing a été informé par les responsables qu’il n’était plus possible de retirer les avoirs en Bitcoin cash après que la date limite du programme ait été dépassée.

Vous ne pouvez plus réclamer vos BCH car le programme a été retiré de notre plateforme. Si vous ne l’avez pas retiré avant la date limite, il sera impossible de le faire plus tard, a ainsi répondu l’exchange OKCoin.

Néanmoins, l’utilisateur affirme ne pas avoir été informé sur une « certaine date limite » et précise :

J’ai prêté attention aux déclarations effectuée par Okcoin lors du Hard Fork. Dans toutes les annonces, il n’y a pas de déclaration de la date limite pour le retrait des BCH liés au programme.

 L’utilisateur réclame des réparations

Face à l’incapacité de retirer ses monnaies virtuelles en Bitcoin cash en décembre dernier, Feng Bing se dit victime d’un préjudice et réclame une compensation d’une valeur de 169 969,22 yuan, soit environ 25 000 $ à OKCoin.

En effet, Feng affirme avoir subi des pertes car il était dans l’impossibilité de vendre ses biens en BCH aux prix les plus élevés lorsque le BCH avait atteint son pic historique en décembre 2017.   

 Pour l’instant, l’exchange n’a pas encore répondu officiellement aux attaques de Feng Bing et aucune date n’a été indiquée pour la tenue du procès entre l’utilisateur et la plateforme de trading de crypto-monnaies.