Bitcoin Cash

L’adoption du Bitcoin Cash se poursuit

bitcoin en rangée
Ecrit par Aguirre Mimoun

 

L’adoption de la crypto-monnaie dérivée du Bitcoin continue d’augmenter. Un nombre croissant de fournisseurs commence à accepter le BCH comme moyen de paiement en parallèle avec d’autres crypto-monnaies. 5 magasins, dont un nouveau café-bar consacré à 15 crypto-monnaies, ont récemment adopté le Bitcoin Cash.

Le Café-bar nommé Coins

Le Japon est en tête de classement lorsqu’il s’agit d’acceptation des crypto-monnaies. Sa loi sur les services de paiement, entrée en vigueur en avril dernier, légalise les monnaies virtuelles en tant que mode de paiement.

Un nouveau lieu dédié aux crypto-monnaies, plus exactement un café-bar, ouvrira ses portes à Osaka, au Japon, le 12 mai. Avant cette date, il y aura des événements de pré-ouverture. Une annonce officielle a été faite à ce propos pour le grand bonheur de la communauté japonaise des crypto-monnaies.

L’adresse de l’établissement est la préfecture d’Osaka Osaka-shi Naniwa-ku Nihonbashi 4-7-26 Merveille 3 Bâtiment 3F.

Le café-bar compte 23 sièges, ce qui lui donne une sensation d’espace « où beaucoup de gens peuvent parler face à face »,d’après les dires de l’entreprise. « Nous avons un grand choix d’aliments et de produits originaux basé sur 15 sortes de devises [crypto], et tout le personnel a été surnommé chacun par une monnaie virtuelle », a ajouté Coins.

C’est un espace où vous pouvez utiliser des monnaies virtuelles dans la vraie vie.”

Le café-bar Coins acceptera les crypto-monnaies suivantes – en plus de la monnaie fiduciaire et des cartes de crédit : le BTC (bitcoin), le BCH (bitcoin comptant), l’ETH (éther), le MONA (monacoin), le LSK (lisk), le XEM (nem ), [et] le LTC (litecoin).  » Son site internet a fait état de cette liste de crypto-monnaies.

Safecast

Safecast est une organisation internationale, centrée sur le volontariat et dédiée à la science citoyenne ouverte pour l’environnement. Sean Bonner, le cofondateur et directeur des opérations mondiales, s’est adressé à news.Bitcoin.com en disant :

Nous concevons du matériel et des logiciels pour la surveillance environnementale spécifique … nous concevons le matériel et rendons les conceptions ouvertes, puis nos distributeurs partenaires construisent les kits et les vendent. Kithub est notre principal distributeur mondial.”

Kitbub travaille en collaboration avec Bitpay afin d’accepter le Bitcoin (BTC) et le Bitcoin Cash (BCH). Il y a des liens vers des produits, tels que les dispositifs de surveillance environnementale Safecast, y compris le kit de compteur Bgeigie nano Geiger et le kit de surveillance de la qualité de l’air Safecast, hébergés sur le site Web de Kit

Undertech

Undertech est un magasin de vente des vêtements. Sur ces étagères, on trouve des chemises, des shorts, des vestes, des gilets, des leggings, des porte-monnaie, des étuis, des coffres, des bandeaux et d’autres articles de dissimulation.

Coinbase Commerce a été récemment intégré à l’entreprise comme moyen de paiement sur le site internet Undertechundercover. Les crypto-monnaies que la société accepte sont le Bitcoin Cash (BCH), le Bitcoin (BTC), l’Ethereum Classic (ETC) et le Litecoin (LTC).

Goldsilver

Goldsilver est un site internet vendant des métaux précieux. Mike Maloney, un conseiller en métaux précieux et auteur, est le fondateur. Le site vend des lingots d’or, des pièces d’or, des bijoux en or, des lingots d’argent et des pièces d’argent. La société a récemment commencé à accepter le BCH et le BTC par le biais de Bitpay.

L’entreprise a précisé : « les commandes en Bitcoin Cash et Bitcoin bénéficient d’une réduction de 3% sur tous les achats ».

Rebecca Z

Retour au Japon avec le site de bijoux Rebecca Z. Il vend des «bijoux de tous les jours pour les femmes qui travaillent». Le BCH et le BTC sont les deux crypto-monnaies acceptées par l’entreprise, en partenariat avec Bitpay.

« Nous avons décidé d’introduire des paiements en Bitcoin pour simplifier les procédures de paiement », a expliqué la société. Ce mode de paiement leur permet de faire face à la nécessité d’échanger différentes devises sur des sites de commerce électronique a-t-elle ajouté.