Bitcoin Minage

Andreas Antonopoulos expose les raisons pourquoi “le BTC n’est pas dans une spirale de la mort”

Bitcoin
Ecrit par

Andreas Antonopoulos répond directement au tacle des certains analystes qui se sont entendus pour décrire le marché baissier actuel et le désintérêt grandissant des mineurs vis-à-vis de la crypto-monnaie de Satoshi comme étant la matérialisation de “la spirale de la mort” du Bitcoin. Pour le chercheur américain, Bitcoin est loin d’être arrivé à la fin de son parcours.

Qu’entend-t-on par spirale de la mort?

BitcoinSelon un expert en sécurité et chercheur Andreas Antonopoulos, il est peu probable que le Bitcoin se trouve dans une spirale fatale comme beaucoup de détracteurs et d’observateurs semblent l’indiquer.

Une spirale de mort du Bitcoin fait principalement référence à une situation dans laquelle le réseau ne parvient pas à se réajuster et à créer de nouvelle crypto-monnaie car la puissance de hachage du réseau continue à diminuer à un rythme rapide déclenché par les mineurs dans l’écosystème qui mettent fin à leur activité en raison de la baisse du cours du BTC.

Antonopoulos explique et reprend la logique de ceux qui prédisent la fin du Bitcoin en affirmant:

Beaucoup de mineurs diron ‘ok, je ne fais plus assez de profits alors je vais arrêter de miner’, ce qui provoque une chute encore plus lente, ce qui provoque une chute encore plus lente, une chute plus lente, une spirale de mort, la difficulté ne s’ajuste plus pour le Bitcoin.

Le Bitcoin, une crypto-monnaie à long terme

Cependant, il est peu probable que la “spirale de la mort” du Bitcoin se matérialise dans le court terme. Selon Andreas Antonopoulos, Bitcoin survivra aux turbulences du crypto-marché car malgré les aléas de la crypto-sphère, les mineurs ne quitteront pas de sitôt le minage de Bitcoin car les fermes de minage ont établi une stratégie de croissance à long terme.

La plupart des grands centres et installations de minage obtiennent de l’électricité et de l’équipement qui peuvent être utilisés pendant des années. En tant que tels, les mineurs recherchent naturellement des résultats et des profits à moyen et à long terme plutôt qu’à court terme.

L’une des raisons pour lesquelles il est peu probable que cela se produise est que les mineurs ont une perspective à beaucoup plus long terme, ce qui signifie qu’ils ont déjà investi dans de l’équipement et qu’ils achètent habituellement de l’électricité selon des plans à long terme, ils ne la paient pas à la semaine. Et donc, s’ils doivent attendre encore trois mois pour devenir rentables et qu’ils ont l’équipement en place, ils ne l’éteignent pas,” explique le chercheur américain.

 

Laisser un commentaire

3 − 2 =