Ledger Nano S - The secure hardware wallet
Bitcoin

Don en Bitcoin: une ONG israélienne menace de poursuivre Coinbase

Coinbase
Ecrit par Rouah Rony

La saga sur les dons en Bitcoin envoyés vers le Hamas est encore loin d’être terminée. Après des critiques retentissantes sur les fonds en crypto-monnaies perçus par l’organisme palestinien via la plateforme Coinbase, une ONG israélienne vient de matérialiser son opposition en menaçant de poursuivre l’exchange californien.

Une poursuite de Coinbase

femme portant drapeau israelienThe Jerusalem Post a rapporté la menace judiciaire qui plane sur l’exchange Coinbase. En effet, Coinbase serait actuellement impliqué indirectement dans le conflit qui oppose le Hamas et l’Israël après qu’un généreux donateur a transféré du Bitcoin vers l’organisme palestinien par l’intermédiaire de l’exchange.

Une ONG israélienne de défense des droits civiques Shurat HaDin (Israel Law Center) a affirmé que si Coinbase continue à permettre au Hamas de collecter des fonds via sa plateforme, elle traînerait en justice l’entreprise américaine.

Nous avons récemment appris que le célèbre groupe terroriste palestinien Hamas tient actuellement un compte auprès de Coinbase, Inc. (” Coinbase “), par laquelle elle accepte les dons. Par conséquent, je vous écris pour informer Coinbase que le fait de fournir sciemment un soutien matériel ou des ressources au Hamas constitue une violation du droit pénal fédéral américain, et pour exiger que Coinbase mette immédiatement fin à tous les comptes et services fournis au Hamas, a fait savoir Shurat HaDin.

Une action excessive?

La prise en charge des transferts de fonds envers le Hamas constitue une réelle violation de condition d’utilisation de l’exchange en raison de son soutien pour un organisme qualifié de “terroriste” par une grande majorité des autorités internationales.

Mais bien qu’aucune menace terroriste ne doive être ignorée, cela peut sembler être une réaction excessive de la part du Israel Law Center: en effet,  bien que le Hamas ait déjà collecté quelques milliers d’euros en bitcoin, le chiffre est dérisoire comparé à ce que l’organisation a collecté par le biais d’espèces et d’autres canaux traditionnels.

Plusieurs rapports ont déjà confirmé que les crypto-monnaies sont peu utilisées pour financer le terrorisme. L’année dernière, en septembre, l’Agence des services répressifs de l’Union européenne (Europol) l’a confirmé en dévoilant que “Binance n’a financé aucune attaque terroriste” en Europe.

Source: (https://www.jpost.com/Israel-News/Israeli-NGO-believes-Hamas-is-using-Bitcoin-to-fundraise-580499)