Bitcoin

En raison du Coronavirus, la crypto-industrie se replie fortement 

coronavirus
Avatar
Ecrit par Aguirre Mimoun

Bien que le lien entre le Coronavirus et les crypto-monnaies n’a pas encore été clairement établi, le krash de la crypto-industrie s’accélère à mesure que la pandémie prend de l’ampleur.

Les répercussions du coronavirus

Alors que les nouveaux cas de personnes infectées du Coronavirus se multiplient à vitesse grand V, la valeur du marché des crypto-monnaies aurait perdu plus de 50 milliards de dollars en crypto-monnaies.  Rien qu’au cours des dernières 24 heures, la capitalisation boursière totale des crypto-monnaies a chuté de 7,5 % pour atteindre 240 milliards de dollars. En raison du Coronavirus, la crypto-industrie se replie fortement 

Ainsi, après avoir enregistré des gains majeurs en début d’année, le Bitcoin a chuté de manière drastique et se négocie dans la région des 8000 dollars.  Parallèlement, le reste du marché s’est fortement replié, avec l’Ethereum ayant baissé de 9 % et plusieurs autres crypto-monnaies ayant enregistré une baisse à deux chiffres ces deux derniers jours. Selon certains crypto-analystes, en raison de l’inquiétude qui règne dans le monde due au Coronavirus, les investisseurs seraient frileux à investir dans n’importe quel actif financier, y compris les crypto-monnaies.

Les marchés traditionnels durement touchés

Toutefois, les marchés boursiers ont été plus sévèrement impactés par le Coronavirus par rapport à la crypto-industrie. Face aux incertitudes liées à l’épidémie, le marché boursier américain aurait connu mercredi l’une de ses pires performances en plus de deux ans.

“Il y a certainement un peu de peur sur le marché des Bitcoins. Cependant, ce n’est pas du tout la panique que nous observons aujourd’hui à Wall Street avec la fuite vers la qualité. […] 3 % est un chiffre très différent pour les actions et pour le Bitcoin”, a déclaré Mati Greenspan, le fondateur de la société d’analyse Quantum Economics.

Parallèlement, des fakes news concernant le coronavirus sèment actuellement la panique auprès des investisseurs. Facebook, réputé pour être un foyer pour la désinformation, aurait pris des mesures drastiques afin de lutter contre le phénomène.

“Nous avons récemment mis en place une politique d’interdiction des publicités faisant référence au coronavirus et créant un sentiment d’urgence, comme impliquer une offre limitée, ou garantir un remède ou une prévention,” a souligné le réseau social.

 

/* ]]> */