Bitcoin

Kidnapping : un groupe de ravisseurs demande une rançon de 15 bitcoin

rançon

D’après les infos rapportées par The Guardian, un groupe de criminels aurait demandé 15 bitcoin en rançon contre la liberté d’un jeune garçon de 13 ans. Les faits se sont passés en Afrique du Sud, le 22 mai.

Une rançon en Bitcoin

rançonSelon la police locale, un groupe de trois criminels aurait orchestré le kidnapping d’un garçon de 13 ans le 20 mai dernier. Alors qu’il jouait avec deux amis, Kathlego Marite, aurait été enlevé près de chez lui, dans la ville de Witbank. D’après les témoins qui ont assisté à la scène, les kidnappeurs l’auraient embarqué dans une voiture avant de laisser une note de rançon sur les lieux du crime.

Les malfaiteurs exigeraient près de 15 bitcoins en échange de la liberté du petit garçon, soit près de 120 000 dollars.  La rançon est  “non négociable” ,selon les termes des trois criminels. Si la demande n’est pas satisfaite dans un délai de quelques jours, l’enfant sera tué. D’après le policier en charge de l’affaire, Leonart Hlathi, la famille est dans l’incompréhension totale. Il a ainsi ajouté:

Ils ne savent même pas ce qu’est le Bitcoin. Ils sont dévastés et vous pouvez voir qu’ils sont inquiets et se demandent où est leur fils

Le Bitcoin devient monnaie courante chez les kidnappeurs

Dans une opération similaire au kidnapping de Kathlego Marite, le directeur général de l’exchange EXMO aurait été enlevé contre une rançon en Bitcoin. Pavel Lerner a été libéré après qu’une somme de 1 million de dollars en Bitcoin a été versée  aux ravisseurs. La victime a été kidnappée alors qu’elle quittait son bureau.

Le Bitcoin devient une nouvelle forme de rançon de plus en plus utilisée par les cybercriminels. En mai 2017, les auteurs de la cyberattaque mondiale Wanna Cry, touchant près de 300 000 ordinateurs , auraient demandé une rançon en monnaie virtuelle.

La monnaie virtuelle n’a pas seulement de bon côté, mais grâce à son aspect anonyme, les criminels l’utilisent de plus en plus dans leurs activités. Avec son adoption en masse, les cas criminels liés à la crypto-monnaie risquent d’exploser.

 

1 Commentaire

  • Même les rançonneurs ont compris que le bitcoin est une monnaie d’avenir. Moi je l’ai su bien avant d’être trader. En fait, c’est parce que je voulais même investir sur cette monnaie que j’ai ouvert un compte sur le site *******; et aujourd’hui celui-ci fait ma fierté. Même si le Bitcoin connaît quelques baisses ces derniers temps, je reste persuadé qu’il trouvera le moyen de remonter. Mais pour revenir au kidnaping du Kathlego Marite, je suis persuadé que les autorités sauront quoi faire. Force à ses parents, je sais que ce n’est pas facile.

Laisser un commentaire

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com