Bitcoin

Le développeur Amaury Sechet serait-il réellement Satoshi Nakamoto?

Homme masqué
Ecrit par Aguirre Mimoun

Jusqu’à présent le mystère sur l’identité du créateur du Bitcoin, Satoshi Nakamoto reste entier et agite constamment la crypto-sphère. Entre fausses déclarations et preuves invraisemblables, les crypto-investisseurs ont rapidement déchanté de voir un jour l’identité du père des crypto-monnaies être divulguée. Cependant, face à ce scepticisme, Amauray Sechet compte convaincre le monde qu’il est bien l’authentique Satoshi Nakamoto.  

Le réel Satoshi Nakamoto?

Réseau BitcoiLe développeur de BitcoinCash Amaury Sechet, surnommé le “dictateur bienveillant” a prétendu être le réel Satoshi Nakamoto dans un récent Tweet. En guise de preuve, comme ses prédécesseurs qui ont été jugés comme des “Fakesatoshi” (faux Satoshi), Amaury Sechet a montré ce qui semblerait être une des signatures du “ genesis block”, le premier bloc du Bitcoin miné par Satoshi Nakamoto en personne.

Je suis Satoshi Nakamoto. C’est dit et je peux le prouver par:

304502200fc3909c3224bc140b7aed365f33f066bd81eabedd198ad2a257882e8658686ae8022100f03c6f63cddb43ebf48512c9a0cc0f97fd2cf227d227d22f15691d7ad65e49dddd659, a-t-il affirmé.

Jusqu’à présent, la plupart des internautes ont pris le poste avec légèreté, en raison de multiples tentatives d’usurpations de l’identité de Satoshi Nakamoto ces dernières années.  

Je le savais depuis le début. Ta barbe l’a indiqué. Un coup d’oeil à ta barbe et je savais que tu étais Satoshi Nakamoto, s’est amusé une personne en réponse au Tweet d’Amaury Sechet.

Une falsification très facile

Un article de Gregory Maxwell, développeur de Bitcoin Core, sur Stack Exchange, explique que falsifier l’identité de Satoshi est plus facile qu’il n’y paraît. La manœuvre utilisée par Craig Wright pour prouver qu’il était le créateur du Bitcoin consiste uniquement à copier une signature préexistante appartenant à un bloc Bitcoin postérieur au “genesis block”et en affichant des instructions quelques peu obscures sur sa vérification.

La prétendue signature est apparue le 16 novembre sur Twitter, et a été démontrée comme fausse par un développeur Bitcoin (BTC), Jimmy Song, sur Medium. Concernant la preuve apportée par Amaury Sechet, il est très probable qu’elle soit rapidement remise en cause par d’autres ingénieurs blockchain et dans le cas contraire, le mystère entourant Satoshi Nakamoto sera enfin levé.

Source: (https://www.ccn.com/amaury-sechet-bitcoin-satoshi-nakamoto-faketoshi)