Bitcoin Ethereum Ripple

Le PDG de Ripple critique le fonctionnement du Bitcoin et de l’Ethereum

Ripple avec carte mondiale
Avatar
Ecrit par Rouah Rony

Le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, est revenu à la charge pour nuire à la réputation du Bitcoin et de l’Ethereum. Effet, le dirigeant aurait récemment critiqué la quantité impressionnante en électricité nécessaire pour faire fonctionner ces deux réseaux décentralisés.

Des réseaux énergivores 

Le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, a récemment critiqué la consommation massive en électricité consacrée aux réseaux Bitcoin et Ethereum. Les commentaires de Brad Garlinghouse surviennent après un article de PwC soulignant qu’une seule transaction de bitcoin consomme plus d’énergie qu’un ménage britannique moyen en deux mois. Soutenant que l’électricité nécessaire au fonctionnement du Bitcoin et de l’Ethereum représente “un gaspillage massif”,  le dirigeant appelle les mineurs de ses réseaux à trouver des alternatives pour réduire leur consommation en énergie. Le PDG de Ripple critique le fonctionnement du Bitcoin et de l’Ethereum

“La consommation d’énergie pour le minage du BTC et de l’ETH est un énorme gaspillage et rien n’incite à prendre la responsabilité de l’empreinte carbone”, déclare Brad Garlinghouse.

Le PDG de Ripple affirme également que l’impact environnemental des crypto-monnaies constitue une priorité en raison des préoccupations autour du changement climatique. 

Les chiffres incriminants 

Selon une étude réalisée par Cambridge University, la puissance de calcul nécessaire à la crypto-monnaie Bitcoin consomme autant d’énergie que la Suisse, en une seule année. Une autre étude plus récente réalisée par le cabinet PwC a mentionné que la quantité d’énergie nécessaire pour faire fonctionner le Bitcoin a atteint son sommet annuel de 77,78 térawattheures en 2019.

Alex de Vries, le spécialiste de la blockchain chez PwC, a indiqué que l’empreinte carbone d’une seule transaction de bitcoin équivaut à 780 650 transactions Visa ou à 52 043 heures d’heures de visionnage sur YouTube.  

 

/* ]]> */