Bitcoin

Le profil des demandeurs d’ETF bitcoin ne correspondraient pas aux “attentes” de la SEC

ETF bitcoin

Pour le PDG d’Abra, une société spécialisée dans les paiements en crypto-monnaies, le refus systématique de la SEC d’approuver les ETFs Bitcoin serait motivé par une seule et même raison: les demandeurs d’ETF ne correspondraient pas à l’archétype recherché par le régulateur du marché financier américain.

Des postulants qui ne rentraient pas dans le “moule”

ETF BitcoinS’adressant à CNBC en début de semaine,le PDG de la startup Abra, Bill Barhydt a déclaré que le refus jusqu’à présent de la SEC de donner son aval à des demandes d’ETF bitcoin est principalement dû au fait que les sociétés qui initient ces demandes ne ” correspondent pas aux profils” de candidats auxquels l’agence gouvernementale américaine est habituée.

Je pense que le problème avec la SEC, très franchement, c’est que les personnes qui font les demandes ne correspondent pas à ce que la SEC a l’habitude d’approuver, a-t-il déclaré.

Selon, Bill Barhydt, pour augmenter les chances qu’un ETF bitcoin soit autorisé par la SEC, il serait nécessaire que la demande d’un tel produit financier soit formulée par une grande institution financière implantée depuis des années et non par une startup lancée depuis peu.

Bien qu’un certain nombre de propositions d’ETF aient été rejetées d’emblée, notamment le fonds indiciel adossé au Bitcoin proposé par Tyler et Cameron Winklevoss, les investisseurs en crypto-monnaies gardent espoir que l’ ETF Bitcoin de la VanEck soit approuvé.

Les ETF bitcoin pour 2019

Bill Barhydt est convaincu que les ETF bitcoin seront acceptés l’année prochaine en affirmant que cela va se produire l’année prochaine”. Ces déclarations du PDG d’Abra rejoignent ceux de la société Canaccord. Dans son  rapport intitulé “Blockchain and Digital Assets” , la société d’investissement a affirmé:

Et bien que le VanEck SolidX Bitcoin Trust, considéré par beaucoup comme le candidat le plus redoutable pour une approbation potentielle, doit faire l’objet d’une décision potentielle dès ce mois-ci, on croit fortement que la SEC prolongera son échéance, auquel cas une décision ne pourra être prise qu’en mars 2019.

Quelques jours après la publication du rapport de recherche de la société Canaccord, la SEC a annoncé qu’il prolongera l’échéance en septembre prochain pour se prononcer sur l’ETF soumis par la VanEck-SolidX

 

Laisser un commentaire

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com