Bitcoin Cryptos

Le rappeur Soulja Boy se vante d’avoir des crypto-monnaies dans son single “Bitcoin”.

Soulja Boy

  Les crypto-monnaies deviennent des thèmes récurrents chez les rappeurs américains, des personnalités qui ont souvent un rapport décomplexé avec l’argent. Après qu’Eminem a évoqué le Bitcoin dans son dernier opus, c’est au tour du célèbre Soulja Boys, ancien nominé aux Grammy Award, de faire parler de lui grâce à la sortie de son nouveau single intitulé “Bitcoin”.

Un single de Soulja Boys

Soulja BoyDans son single “Bitcoin”, le rappeur Soulja Boy se vante de sa richesse accumulée grâce aux investissements en crypto-monnaies. Dans le refrain de son titre, Soulja Boy rétorque “qu’il a pu amasser 100 ‘racks’ de Bitcoins”, c’est-à-dire qu’il a pu engranger près de 100 000 dollars grâce au Bitcoin (le rack est un argot américain qui signifie 1000 dollars).  

Cependant le single de Soulja Boy a quelques incohérences. Le rappeur indique en effet qu’il transfère régulièrement des crypto-monnaies via Paypal (“send it through the Paypal”) alors que le prestataire de service de paiement n’a jamais pris en charge les transactions en crypto-monnaies. De plus, Soulja Boy affirme avoir dépensé uniquement 6000 dollars en investissement pour récolter près de 100 000 dollars de bénéfice, des faits difficilement vérifiables selon des experts.

“La tendance bitcoin” chez les rappeurs américains

Les rappeurs cherchent de plus en plus à être associés aux crypto-monnaies. En featuring avec le rappeur Royce Da 5’9 dans son titre “Not Alike” sortie quelques semaines plus tôt, Eminem a tenu à faire un petit hommage au Bitcoin en rappant:

Remember everybody used to bite Nickel, now everybody doing Bitcoin.

*Souvenez-vous, tout le monde voulait du nickel, maintenant tout le monde est sur bitcoin

En mars dernier, Young Dirty, un autre rappeur américain a annoncé son intention de lancer une crypto-monnaie baptisée Dirty Coin pour financer son prochain album.

Pourquoi la blockchain ? C’est pour moi l’invention du moment et je veux aussi faire parti du jeu. J’ai toujours été attiré par la finance et ce genre de truc, j’embarque dans le navire, a-t-il expliqué.

Cet engouement ne serait pas uniquement un effet de mode mais pourrait devenir un symbole de la “culture moderne” comme semble l’indiquer Eminem dans son single “Not Alike”.

 

Laisser un commentaire

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com