Bitcoin

Les performances du Bitcoin auraient surpassé celles des actions financières

Bitcoin
Avatar
Ecrit par Steph Benichou

Malgré la morosité du crypto-marché, le Bitcoin aurait surperformé le marché boursier au premier trimestre 2020. En dépit de cette prouesse, le cours de la crypto-monnaie reste relativement bas par rapport à son pic annuel de 10 000 dollars.

Un marché relativement résistant

Les marchés financiers ont été touchés de plein fouet par la pandémie de COVID-19 faisant chuter la plupart des actions financières. Du côté du crypto-marché, la crise sanitaire a porté le Bitcoin à son plus bas niveau annuel de 3600 dollars avant de se rétablir à nouveau dans la région des 6000 dollars. Au cours des trois derniers mois, le Bitcoin a chuté de 10% passant de 7 200 à 6 350 dollars.Les performances du Bitcoin auraient surpassé celles des actions financières

Toutefois, le trimestre dernier, les principaux indices boursiers ont affiché des performances bien en-deçà de celle du marché du Bitcoin. En effet, l’indice américain Dow Jones a connu le pire trimestre jamais enregistré depuis la crise boursière de 2008 en chutant de 23%. Tandis que le S&P 500 a chuté de 20 %. Les indices européens ont également été en chute libre le premier trimestre 2020.

L’indépendance du Bitcoin

Depuis le début de la crise, la croissance de la crypto-industrie et du marché financier ont toutes les deux connu un déclin considérable. Toutefois, malgré cette similarité, le cours du Bitcoin serait de moins en moins corrélé à celui des actions financières.

“Les bitcoins sont toujours une classe d’actifs relativement plus petite qui est de moins en moins corrélée aux classes d’actifs traditionnelles, et cela est en train de se mettre en place au moment où nous parlons”, a souligné une étude de l’exchange SFOX.

Toutefois, le marché boursier n’a pas encore touché le fond et s’apprête à affronter “deux semaines très, très douloureuses”, selon les commentaires récents de Donald Trump. Ainsi, les États-Unis s’attendent à ce que la crise du coronavirus se prolonge pour deux semaines supplémentaires troublant ainsi l’ensemble des activités économiques.

 

/* ]]> */