Bitcoin

Selon Robert Kiyosaki, l’or et le Bitcoin échapperaient à la crise financière actuelle 

Robert Kiyosaki
Avatar
Ecrit par Aguirre Mimoun

L’auteur du livre à succès “Père riche, Père pauvre” soutient que l’or et le Bitcoin seraient des ovnis de la finance traditionnelle qui permettraient aux investisseurs d’échapper à la récession actuelle.

Des actifs indépendants

L’auteur japonais Robert Kiyosaki soutient que l’or et le Bitcoin seraient des actifs indépendants du système monétaire mondial et échapperaient, de ce fait, au contrôle des banques centrales. Selon Robert Kiyosaki, l’or et le Bitcoin échapperaient à la crise financière actuelle 

“La raison pour laquelle je soutiens le Bitcoin est que c’est juste pour une foutue raison – vous ne faites pas partie du système”, a déclaré Mr. Kiyosaki.

Tout particulièrement, de part son caractère décentralisé, le Bitcoin s’affranchirait du système monétaire actuel dont les règles sont uniquement édictées par les plus grosses fortunes.

“La Fed n’est pas une banque, c’est un cartel appartenant aux personnes les plus riches de la planète, que nous ne verrons jamais”, a-t-il déclaré, soulignant l’inégalité du système monétaire actuel.

Ainsi, les banques centrales (par extension l’ensemble du système financier) seraient régies par une minorité de personnes aisées et ne représentent en rien l’intérêt du “peuple”.

L’or et le Bitcoin, des valeurs refuges 

Échappant ainsi aux règles fondamentales de la finance traditionnelle, l’or et le Bitcoin représentent des valeurs refuges en tant de crise, a souligné Robert Kiyosaki.

Selon lui, constituer une épargne en dollar relèverait de la folie. Et pour cause, les réductions des taux d’intérêt et la production massive de nouveaux dollars pour alimenter une économie en crise pourraient entraîner l’effondrement de la devise nationale américaine.

Toutefois, Robert Kiyosaki fait ainsi écho aux récentes déclarations du crypto-analyste Andreas Antonopoulos qui allègue que le Bitcoin permet de se prémunir contre les conséquences de la crise financière actuelle.

/* ]]> */