Bitcoin

Une liste de 5 pays qui ne taxent pas les gains en bitcoin 

Bitcoin sur téléphone
Avatar
Ecrit par Rouah Rony

Une poignée de pays a décidé de se passer volontairement des revenus des impôts associés aux crypto-monnaies afin d’encourager davantage le développement de cette industrie nouvelle. 

L’Allemagne 

L’Allemagne figure parmi les pays les plus favorables à la croissance de la crypto-industrie.  Il convient de noter que l’Allemagne est l’un des rares pays à considérer les crypto-monnaies en tant que moyen de paiement légitime. 

Les autorités fiscales allemandes n’appliquent d’ailleurs aucune taxe sur les achats en crypto-monnaies. Mais également, les crypto-actifs seront exonérés d’impôts s’ils sont détenus pendant une période supérieure à douze mois par les investisseurs. Ce dispositif encourage particulièrement les citoyens à investir à long terme dans les crypto-actifs. 

Singapour

Les particuliers et les entreprises qui détiennent n’importe quel actif numérique à titre d’investissement ne sont pas soumis à un régime fiscal. Toutefois, les entreprises basées à Singapour qui se spécialisent dans le crypto-trading et autres services associés aux crypto-monnaies sont soumises à l’impôt sur le revenu.Une liste de 5 pays qui ne taxent pas les gains en bitcoin 

Suisse

La Suisse ne faillit pas à sa réputation de paradis fiscal en n’imposant aucun impôt sur les biens en crypto-monnaies. Toutefois, le pays autoproclamé “la nation du crypto” taxe les bénéfices issus du trading de crypto-actifs et du minage. Entre-temps, le canton suisse Zermatt a annoncé en début d’année la possibilité pour les citoyens de payer leurs impôts communaux en Bitcoin.

Biolérussie 

En Biélorussie, suite à une loi entrée en vigueur en mars 2018 qui légalise les crypto-monnaies, les particuliers et les entreprises ont été exonérés de toute forme d’imposition relative aux actifs numériques. Ainsi, les fermes de minage qui opèrent dans le parc technologique de la capitale de Minsk ne paient aucune taxe au gouvernement biélorusse. 

Le Portugal  

Depuis que le gouvernement portugais a renoncé à imposer la crypto-industrie en 2018, le pays de la péninsule ibérique est devenu une destination prisée par les investisseurs.  

« l’administration fiscale et douanière portugaise a confirmé que les transactions ou paiements cryptés sont exonérés de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA). », a annoncé le Jornal de Negócios à l’époque.

En plus de ne pas payer de taxe sur les transactions en crypto-monnaies, les citoyens portugais sont exonérés d’impôts sur leurs crypto-revenus.

 

/* ]]> */