Blockchain

Le Forum Economique monde (WEF) tente d’éradiquer la corruption grâce à la blockchain

suite de domino
Avatar
Ecrit par Aguirre Mimoun

Pour lutter contre le phénomène de la corruption, le Forum Économique mondial mise sur un dispositif blockchain permettant de rendre les échanges financiers réalisés par les dirigeants politiques traçables et transparents.

La blockchain pour lutter contre la corruption 

La blockchain offre des perspectives très prometteuses pour lutter contre la corruption. En effet, cette technologie permet de garder sur un registre immuable et infalsifiable des transactions réalisées par les deux parties. Ainsi, le Forum Économique mondial (WEF) souhaite exploiter cette technologie pour enrayer la corruption qui gangrène bon nombre de gouvernements.Le Forum Economique monde (WEF) tente d’éradiquer la corruption grâce à la blockchain

“La corruption est un espace à fort potentiel pour la blockchain parce que la décentralisation est vraiment bénéfique ; les documents sont très difficiles à supprimer ou à censurer, par exemple”, relève en outre Ashley Lannquist, chef du projet blockchain du WEF.

Ainsi, le Forum Economique Monde a formé une équipe de développeurs blockchain qualifiée pour enquêter, concevoir, tester l’utilisation de cette technologie dans “les processus gouvernementaux sujets à la corruption”.

Un essai pilote en Colombie 

La transparence accrue offerte par la blockchain constitue un des piliers pour la lutte contre la corruption. Dans le détail, le Forum Economique Monde compte ainsi tester sa solution de registre immuable lors d’une prochaine vente aux enchères organisée en Colombie . 

“Le projet a développé une blockchain pour les marchés publics qui devrait être testée lors d’une vente aux enchères en Colombie en 2020”, a annoncé le Forum Economique monde dans un communiqué.

En 2018, le Brésil, l’un des pays les plus corrompus au monde, a développé ce même outil pour améliorer la transparence dans les différents processus administratifs du pays.

C’est un outil supplémentaire pour diminuer la corruption et la fraude au sein du pays. Autant du côté gouvernement que des entreprises, il n’y a rien de plus fiable actuellement”, a révélé le gouvernement à l’époque.

 

/* ]]> */