Blockchain

Les géants pétroliers collaborent avec une startup Blockchain pour la gestion des eaux dans les champs de Bakken

blockchain
Ecrit par Rouah Rony

Un consortium de sociétés pétrolières dont Exxon Mobil, Chevron et Royal Dutch Shell embrassent la technologie Blockchain pour gérer l’eau utilisée dans le Bakken, le plus grand champ pétrolier du Dakota du Nord.

Le consortium embauche une startup Blockchain

technologie blockchainUn rapport récent de Reuters met l’accent sur l’accord partenarial entre le consortium Blockchain Offshore Operators Committee (OOC) Oil & Gas et la startup Data Gumbo concernant le déploiement de la Blockchain sur un essai de traitement d’eau dans les champs pétrolifères du Dakota du Nord.

L’automatisation des paiements et le déploiement de la plateforme GumboNet permettent la gestion et la synchronisation des données issues des eaux usées.

Equinor, un membre du consortium, espère économiser 25 % sur les coûts de traitement des eaux salées. Selon l’EPA ou encore l’agence américaine de protection de l’environnement , plus de 2 milliards de gallons de produits pétroliers sont injectés chaque jour aux Etats-Unis par le biais de 180 000 puits actifs.

A propos de Data Gumbo

La startup Data Gumbo basée à Houston, incorpore la Blockchain dans l’industrie pétrolière et gazière, ainsi que dans la rationalisation des paiements et la chaîne d’approvisionnement.

“Cette technologie pourrait générer des économies annuelles d’environ 3,7 milliards de dollars – soit une économie de 30 % – pour le secteur pétrolier et le secteur des eaux”, a déclaré Andrew Bruce, le directeur général de Data Gumbo en juillet.

Par ailleurs, la société Antelope Water Management sise au Texas a également a sollicité la plateforme Data Gumbo dans ses services d’eau axés sur la durabilité des extractions pétrolières et gazeuses.

A propos du consortium

Créé en mars, le groupe Oil & Gas explore les cas d’utilisation des Proof-of-Concept liés à la Blockchain dans le secteur du pétrole, du gaz et de l’eau.

Des entreprises américaines comme Exxon Mobil, Chevron, ConocoPhillips, Pioneer Natural Resources, Hess, Norwegian Equinor et Spanish Repsol ont créé le consortium. D’autres sociétés à l’instar de Royal Dutch Shell ont ensuite rejoint le mouvement.