Blockchain Ripple

Ripple poursuit YouTube pour son laxisme face aux crypto-arnaques

ripple
Avatar
Ecrit par Steph Benichou

Ripple a intenté une action en justice contre Youtube estimant que la plateforme adopte une politique laxiste en ce qui concerne la prolifération des crypto-arnaques. 

Ripple monte au créneau 

Après avoir été la cible d’une crypto-arnaque, le PDG de Ripple est monté au créneau afin de dénoncer l’inaction de Youtube face aux escroqueries basées sur les crypto-monnaies. Dans une série de tweets cinglants, Brad Garlinghouse a déclaré que Youtube était “l’épicentre” de ces escroqueries en raison de son inertie à prendre des actions concrètes pour protéger ses utilisateurs. Ripple poursuit YouTube pour son laxisme face aux crypto-arnaques

“Ripple a demandé à plusieurs reprises à YouTube de prendre des mesures pour mettre fin à l’escroquerie et prévenir d’autres préjudices. Pourtant, YouTube refuse, même lorsque le même schéma est reproduit à maintes reprises sur sa plateforme”, a souligné Brad Garlinghouse.

Via une action en justice, Ripple veut contraindre Youtube à renforcer sa capacité à lutter contre les fraudes aux crypto-monnaies qui infestent sa plateforme de streaming. D’autres géants du Web sont également dans le viseur de Ripple. “Dans l’ensemble du secteur, les sociétés de médias sociaux n’ont pas réussi à empêcher que leurs plateformes soient utilisées abusivement par les imposteurs”, souligne en outre la crypto-entreprise.

Un préjudice de trop pour Ripple

En mars dernier, un crypto-fraudeur aurait usurpé l’identité de Brad Garlinghouse afin de promouvoir un faux “airdrop d’XRP”. Pour rappel, un “airdrop” est la distribution gratuite de crypto-monnaies auprès d’une communauté d’investisseurs. Cette arnaque aurait porté préjudice à l’image de marque de l’entreprise, selon les allégations de Brad Garlinghouse.

“Ripple a demandé à plusieurs reprises à YouTube de prendre des mesures pour mettre fin à l’escroquerie et prévenir d’autres préjudices. Pourtant, YouTube refuse, même lorsque le même schéma est reproduit à maintes reprises sur sa plateforme”, a déploré le dirigeant.

Ripple estime être dans son plein-droit pour intenter une action en justice afin de demander des dommages et intérêts auprès de Youtube. Dans une plus large mesure, la crypto-entreprise cherche à être le porte-parole de toutes les personnes ayant fait les frais des mesures laxistes de Youtube vis-à-vis des arnaques.

 

/* ]]> */