Cryptos

89% des entreprises blockchain chinoises auraient tenté de lancer leur propre crypto-monnaie 

Muraille de Chine
Ecrit par Steph Benichou

Alors que Pékin durcit le ton vis-à-vis de la crypto-industrie, une nouvelle étude souligne l’intérêt sans précédent des entreprises blockchain chinoises à émettre leur propre crypto-monnaie.

Plus de 89% des entreprises concernées par l’étude

Selon les dernières révélations de l’association blockchain chinoise BBAA ( Beijing Blockchain Technology Application Association), une grande majorité des entreprises blockchain concentrent leurs efforts pour concevoir leur propre monnaie virtuelle.

Sur les 28 000 entreprises blockchain recensées dans le pays, plus de 25 000 tenteraient d’émettre leur propre crypto-actif. En comparaison, uniquement 4000 entreprises chercheraient à développer des solutions blockchain pérennes. 

Toutefois,  plus de 50 pour cent des entreprises blockchain chinoises sont concentrées dans la province de Guangdong.

Une campagne pro-blockchain

En attendant, les autorités chinoises essaient d’entraver la croissance des crypto-actifs en adoptant une politique hostile à ces actifs numériques. La semaine dernière, la banque populaire de Chine a ébranlé toute la crypto-industrie chinoise en annonçant qu’elle prenait des mesures radicales à l’encontre des entreprises qui proposeraient des services de crypto-trading. Pour rappel, le pays interdit le commerce de crypto-monnaie sur son territoire.89% des entreprises blockchain chinoises auraient tenté de lancer leur propre crypto-monnaie 

En parallèle, Pékin tente d’accélérer le développement de la blockchain en Chine. D’ailleurs, le président chinois a annoncé son intention de faire du pays un centre mondial de la blockchain.

« Il faut redoubler d’effort pour renforcer la recherche fondamentale et stimuler la capacité d’innovation afin d’aider la Chine à prendre une longueur d’avance dans les aspects théoriques, innovants et industriels de ce domaine émergent », a soutenu le président chinois.