Ledger Nano S - The secure hardware wallet
Cryptos

Banque centrale du Chili (BCC) : “Les crypto-monnaies ne remplaceront pas la monnaie fiduciaire”

portefeuille de crypto-monnaies
Ecrit par Aguirre Mimoun

Selon la Banque centrale du Chili (BCC) dans un rapport approfondi, il est inconcevable de penser que la monnaie traditionnelle puisse être substituée par la crypto-monnaie.

Un développement numérique incompatible sur le plan social

Bitcoin sur fond sombreC’est à la demande du Tribunal de Defensa de la Libre Competencia (TDLC) que le président de la banque centrale, Mario Marcel a signé le document évoquant l’éventuelle substitution de la monnaie numérique à la monnaie fiduciaire locale.

La BCC n’a pas manqué de souligner que le Bitcoin ainsi que les autres crypto-monnaies majeures qui ont été élaborées afin de suppléer à la monnaie fiduciaire sont encore à un stade prématuré de leur développement, et que par conséquent, ils sont incertains.

Toutefois, la BCC demeure optimiste quant à l’avenir de ce secteur en déclarant :

“Aucune preuve n’a encore été établie pour avancer le fait que le Bitcoin et les actifs numériques en général vont se substituer aux devises traditionnelles. Afin d’atteindre ce but, il est impératif d’adopter un cadre législatif et réglementaire adapté.”

Ce rapport fait également état de la volatilité et de la lenteur du traitement des paiements qui représentent un obstacle à l’adoption généralisée des crypto-monnaies.

A propos des entreprises acceptant la monnaie numérique comme moyen de paiement, la BCC a déclaré que le marché des crypto-monnaies n’avait pas autant d’ampleur que celui de la monnaie traditionnelle.

Entrevoir une réglementation propre aux crypto-monnaies

Il est possible dans un futur proche que les crypto-monnaies puissent être traitées comme des actifs incorporels et des représentations numériques de valeur pour ensuite être reconverties en biens. Alors, elles pourront être utilisées sans qu’il n’y ait de quelconques restrictions.

Ce rapport fait suite à l’affaire des entreprises Crypto Buda, CryptoMkt et Orionx dont les comptes bancaires ont été fermés par plusieurs banques chiliennes.

Aucun cadre juridique clair inhérent à la crypto-monnaie n’a été mis en place par le Chili. Pourtant, le gouvernement cherche à en contrôler les profits.

Source : (https://cointelegraph.com/news/chilean-central-bank-cryptocurrencies-are-unable-to-substitute-fiat-money)