Cryptos

Banque centrale européenne se penche plus sérieusement sur la réglementation des stablecoins

banquiers sur une tablette
Ecrit par Aguirre Mimoun

Jusqu’à présent mis de côté par les régulateurs, les stablecoins ont récemment fait l’objet d’une grande attention de la Banque centrale européenne (BCE). La BCE a en outre souligné qu’il est important de créer un cadre réglementaire pour régir ces monnaies stables.

Une priorité pour régir les stablecoins

Le 29 août, la BCE a publié un nouveau document consacré aux stablecoins pour souligner le brouillard réglementaire qui entoure cette catégorie de crypto-monnaies. 

Le document de la BCE qui s’intitule “In search for stability in crypto-assets : are stablecoins the solution”, annonce qu’il est urgent un cadre précis pour régir les stablecoins en raison de l’explosion du marché: l’organisme relève qu’il existe 54 projets de crypto-monnaies stables.La capitalisation boursière totale des initiatives relatives aux stablecoins a presque triplé, passant de 1,5 milliard d’euros (1,7 milliard de dollars) en janvier 2018 à plus de 4,3 milliards d’euros (4,8 milliards de dollars) en juillet 2019.paiement de facture

Quelques mois auparavant, Mario Draghi, le président du BCE a fortement critiqué les crypto-monnaies en raison de leur forte volatilité.

Nous avons tendance à les considérer comme des actifs spéculatifs très risqués. Leur surveillance et leur régulation ne concernent pas la Banque centrale.”

Pourtant, le dirigeant ne s’est pas prononcé à l’égard des stablecoins caractérisés par la stabilité de leur cours.

Un stablecoin utilisé pour les banques?

Pourtant, un membre du conseil des gouverneurs, Vitas Vasiliauskas, a mis en lumière les bénéfices de créer un stablecoin qui circulera au sein de l’écosystème bancaire, plus précisément utilisé pour effectuer les transactions entre les banques privées et la banque centrale.

Les CBDC pourraient fonctionner comme monnaies de détail ou de gros seulement, ou peut-être les deux. Par exemple, les jetons numériques pourraient être utilisés pour transférer de la valeur entre parties externes ou de détail sous forme de monnaie numérique émise par une banque. Ou encore, une CBDC de gros pourrait contribuer aux réserves d’une banque centrale (ou les remplacer).  » a-t-il souligné.

Source: (https://es.cointelegraph.com/news/stablecoins-vulnerable-to-regulatory-uncertainty-european-central-bank)