Cryptos stablecoin

Booking Holding suit l’exemple de Visa et Mastercard en se séparant du Libra

facebook sur smartphon et ordinateur portable
Avatar
Ecrit par Aguirre Mimoun

Un autre membre du consortium Libra quitte le navire. Après Mastercard et Visa, c’est au tour de la société en ligne Booking Holding de se désengager du projet Libra de Facebook. 

Les membres du Libra se réduisent

Facebook perd un allié de taille. En effet, Booking Holding est une entreprise en ligne qui dispose de plusieurs sites de voyage, entre autres Kayak.com et Priceline.com. Suite au départ de Booking Holding, les partenaires qui se sont retirées du projet Libra sont à présent au nombre de sept. En guise de réconfort, le président de l’association Libra, Bertrand Perez, annonce: “ces départs ne remettent pas du tout en cause la viabilité du projet. Il vaut mieux avoir des défections maintenant qu’à deux jours du lancement ».Booking Holding suit l’exemple de Visa et Mastercard en se séparant du Libra

Parallèlement, les 21 membres restantes ne risquent pas de faire volte-face après avoir signé une charte d’adhésion définitive au consortium Libra lundi dernier. Pour rappel, le consortium Libra réunit les entreprises chargées d’assurer et gérer le fonctionnement du réseau.

Des menaces des régulateurs

Le projet Libra a suscité de nombreuses interrogations et craintes de la part des régulateurs du monde entier. Selon Brian Armstrong, PDG de Coinbase, le gouvernement américain aurait utilisé “une tactique d’intimidation” pour forcer plusieures entreprises à se désengager du Libra. En effet, deux sénateurs américains ont écrit une lettre exhortant Mastercard, Visa et Stripe de se retirer de l’association Libra sous peine de représailles de la part des autorités américaines.

Pour sa part, Bertrand Perez rassure que le consortium Libra n’est pas à court de nouveaux partenaires. Ce dernier affirme que plus de 1600 entités aurait déjà contacté Facebook pour s’embarquer dans l’aventure Libra.

 

/* ]]> */