Cryptos

BRI : la crypto-monnaie de Facebook engendrerait des nouveaux risques pour le monde financier

facebook sur smartphon et ordinateur portable
Ecrit par Aguirre Mimoun

La Banque des règlements internationaux (BRI), autrement dit la banque centrale des banques centrales, est méfiant à l’égard de la crypto-monnaie native de Facebook. Ce nouveau crypto-actif serait loin de remplir les conditions en terme de mesures de protections contre les risques et les arnaques en tout genre, selon  l’organisme multilatérale.

Une crypto-monnaie à haut risque

Dans la foulée du lancement du Libra de Facebook, la BRI a émis quelques craintes sur ce projet en cours qui suscite un vrai engouement dans le monde de la finance. Ce 23 juin, l’institution financière établie en Suisse qui regroupe plus de 60 banques centrales du monde, a annoncé que la Libra représentait des risques nouveaux et inconnus pour ses utilisateurs. banque de données

Le rapport sorti par la BRI dimanche annonce que la Libra, plus que toute autre crypto-monnaie, pourrait compromettre la stabilité de l’écosystème économique actuelle. Plus précisément, la crypto-monnaie a de grandes probabilités de perturber le secteur bancaire traditionnel déjà établi depuis des décennies. Autre que celà, les arnaques sont multipliées via l’usage d’une crypto-monnaie dans l’économie mondiale.

Ainsi, la BRI met en garde :“les caractéristiques mêmes qui apportent des avantages peuvent également générer de nouveaux risques et coûts liés au pouvoir de marché”.

Des avantages tout de même

Selon la BRI, la structure à faible coût est très évolutive de l’écosystème blockchain de Facebook peut aider à promouvoir l’inclusion financière dans les populations qui restent sous-bancarisées, notamment dans plusieurs régions reculées de l’Afrique.

Pourtant, ce modèle économique définit par la blockchain soulève des défis nouveaux et sans précédent pour les régulateurs, notamment en matière de concurrence et de confidentialité des données. L’un des défis majeurs seraient d’ “assurer des conditions de concurrence équitables entre les grandes banques et les grandes entreprises technologiques “, conclut la BRI.

Source: (https://cointelegraph.com/news/bis-facebooks-foray-into-cryptocurrency-poses-new-risks-for-banks)