Cryptos

Calibra: Facebook rebaptise son application de portefeuille en “Novi”

facebook sur smartphon et ordinateur portable
Avatar
Ecrit par Aguirre Mimoun

Pour éviter toute confusion avec son stablecoin-maison, Facebook a décidé de rebaptiser son application de portefeuille Calibra en Novi. Cette nouvelle appellation vise à se distancer de la crypto-monnaie Libra qui serait actuellement la cible de nombreuses polémiques.

Un changement de cap

L’application de crypto-wallet Calibra prend un nouveau tournant en se faisant baptiser Novi, selon un communiqué de Facebook. En effet, connu sous le nom de Calibra, le crypto-portefeuille est souvent confondu à tort avec le stablecoin Libra. Calibra: Facebook rebaptise son application de portefeuille en "Novi"

“Les deux marques sont nées de la même vision, celle de donner aux gens un meilleur accès à l’économie mondiale. Cependant, nous avons constaté que Calibra et Libra se ressemblaient trop et que les gens s’y perdaient, nous avons donc entrepris de créer une distinction entre les deux”, a expliqué en outre Facebook.

Le nouveau nom est issu du mots latins “novus” qui signifie “nouveau” et “via” qui signifie “chemin”. En outre, le Novi ambitionne d’être application autonome indépendant de la crypto-monnaie Libra , selon la vision de Facebook. Toujours dans le récent communiqué, le géant des réseaux sociaux a informé que son équipe blockchain travaille sur d’autres versions de crypto-wallets. “Nous espérons que Novi sera l’un des nombreux portefeuilles”, a déclaré le porte-parole de Facebook.

La Libra a procédé à des changements 

De nombreux régulateurs considèrent le Libra comme une menace pour leur souveraineté monétaire. Au début de l’année, l’association Libra a introduit un certain nombre de changements dans le but de rendre le projet plus attrayant auprès des régulateurs, notamment en créant une série de stablecoin indexée sur une seule monnaie-fiduciaire.

« Au lieu d’une crypto-monnaie unique… nous pourrions avoir une série de stablecoins, un stablecoin sur le dollar, un stablecoin sur l’euro, un stablecoin sur la livre sterling, etc. Nous pourrions certainement aborder ce sujet avec de multiples stablecoins représentant les devises nationales », a annoncé David Marcus, chef de produits de Messenger. 

Ce nouveau format serait beaucoup plus apprécié par les régulateurs qu’un stablecoin unique adossée à une paniers de devises. Sous sa forme originelle, le libra était basé à 50 % sur le dollar américain, 18 % sur l’euro, 14 % sur le yen, 11 % sur la livre sterling et 7 % sur le dollar singapourien.

 

/* ]]> */