Cryptos Ripple

Coil: Les créateurs de contenu sur YouTube et Wikipédia peuvent désormais accepter la crypto-monnaie XRP

créateurs de contenu
Ecrit par Aguirre Mimoun

Coil, une plateforme de paiement intégrée depuis peu sur Youtube, Wikipédia ou Twitch, permet aux créateurs de contenu de recevoir directement du XRP de la part des utilisateurs. Le projet lancé en version bêta par Stefan Thomas, ancien directeur technique de Ripple Labs, offre une nouvelle alternative pour générer des revenus sur Internet.

Coil, une alternative aux publicités

créateurs de contenuCoil se décrit comme étant un nouvel outil intégré permettant aux créateurs de contenu de monnayer leur travail en recevant des dons en XRP de la part des internautes. Ainsi, l’extension Coil met en place un système de micropaiement en XRP sur des sites populaires comme Youtube, Twitch ou encore Wikipedia et rend possible, par la même occasion, la rémunération des créateurs de contenu en crypto-monnaies. Stefan Thomas, a présenté le projet comme une réponse aux besoins de certains opérateurs de se défaire des publicités pour générer des revenus sur la toile.

Pendant des décennies, les gens ont discuté du potentiel des micropaiements pour soutenir les créateurs de contenu qui nous éloigneraient du web soutenu par la publicité. D’autres ont créé des services d’abonnement, a affirmé l’ancien directeur technique de Ripple Labs.

Désormais, les gestionnaires de site web peuvent directement recevoir les dons provenant des visiteurs sans passer par d’innombrables intermédiaires notamment des prestataires de services de paiement tels que Paypal.

Brave, une autre façon de rémunérer les créateurs de contenu

Les crypto-monnaies ont émergé depuis quelque temps comme une façon de recevoir de l’argent sur Internet. Surfant sur cette nouvelle technologie financière, Brave, un navigateur web a décidé de payer non seulement les créateurs de contenu, mais également les utilisateurs avec le token Bat. Brave a déjà une base d’utilisateurs de plus de 4 millions et compte attirer de nouveaux internautes dans les mois à venir.

Adobe a estimé les pertes par rapport aux revenus publicitaires sur Internet à près de  42 milliards de dollars américains en 2016.  Ces pertes résulteraient principalement par l’usage d’applications destinées à bloquer les annonces publicitaires et entraîne ainsi un manque à gagner important pour certains auteurs de contenus numériques. Avec l’arrivée des dons en crypto-monnaies comme alternative aux publicités, les youtubeurs, les auteurs de contenu sur Wikipédia et d’autres opérateurs pourront générer des revenus supplémentaires en ligne.

Laisser un commentaire

7 + 20 =