Cryptos

Corée du Sud : le nouveau président de la FSS prévoit d’alléger la réglementation des crypto-monnaies

UPbit Drapeau Corée Du Sud- FSS
Ecrit par Rouah Rony

En Corée du Sud, l’institution en charge des contrôles financiers (FSS)  aurait confirmé son intention de faciliter le trading de crypto-monnaies dans le pays.

Un gouverneur qui veut faciliter les échanges de crypto-monnaies

Après avoir obtenu l’autorisation du président en exercice Moon Jae-in, pour diriger le Financial Supervisory service (FSS), le nouveau gouverneur Youn Suk-heun aurait déclaré vouloir réviser les réglementations liées aux crypto-monnaies. Ces faits ont été rapportés par le média Korea Times.

Yoon a été nommé par la Commission des services financiers (FSC) et assume aujourd’hui le poste de président au sein de l’organisme coréen de réglementation financière. Par la démarche qu’il prévoit d’entamer, le nouvel élu s’est fait connaitre dans son milieu comme étant un militant “réformateur.”

D’ailleurs, ce dernier déclara :

Le monde des crypto-monnaies renferme de nombreux aspects positifs. La FSS et la FSC travailleront ensemble pour  la surveillance de la politique et des institutions financières. Plus précisément, la FSC sera en charge de l’inspection de la politique, quant à  la FSS, elle examinera de plus près les institutions financières.

Un changement de direction de la part de la FSS

Bien avant l’assouplissement des réglementations en vigueur, la FSS avait adopté un tout autre registre. En septembre dernier, l’autorité avait appliqué une restriction sur l’émission des Initial Coin Offerings (ICOs)  sur le marché coréen. Pareillement, la FSC imposa une interdiction à l’encontre des échanges (exchange) de crypto-monnaies qui s’effectuaient de manière anonyme.

Ces mesures ont été perçues initialement comme limitatives tout en encourageant les pratiques de l’industrie axées sur le KYC (c’est une norme imposée qui oblige les sociétés à  recueillir de plus amples informations sur leur client). Cette initiative n’a pas eu l’effet escompté, car bien au contraire, elle a miné le marché des monnaies virtuelles.

“Les opérateurs du marché s’attendaient à ce que l”implémentation d’un système d’enregistrement et d’identification serait utile pour rebooster le commerce, mais ces efforts ont échoué du fait que les banques locales hésitent, depuis toujours,  à collaborer avec les crypto-monnaies,” a déclaré un responsable de Bithumb au Korea Times.

Dans sa démarche, Yoon a refusé de donner des détails sur les changements réglementaires possibles que la FSS envisagerait d’apporter. Ainsi, il déclara publiquement :

Plusieurs questions doivent être abordées et examinées. Nous pouvons saisir les aspects qui en découlent de manière progressive…

Corée du Sud : le nouveau président de la FSS prévoit d’alléger la réglementation des crypto-monnaies

Une perspective positive pour la crypto-monnaie en Corée du Sud

Les nouvelles réformes réglementaires arrivent en même temps qu’un nouveau projet législatif sur les ICOs. À cet effet, un groupe de politiciens envisagent de légiférer l’émission des Initial Coin Offerings qui ont été bannies l’année dernière.

 

Laisser un commentaire

un × 4 =