Cryptos

Crypto-monnaies: 89% des investisseurs s’inquiètent de la transmission de leur patrimoine 

service juridique
Avatar
Ecrit par Rouah Rony

Dans plusieurs juridictions, aucune loi successorale ne régit la transmission post-mortem d’un patrimoine en crypto-monnaies. Cette incertitude réglementaire constitue l’un des casse-têtes majeurs des crypto-investisseurs, selon une nouvelle étude.

L’inquiétude des investisseurs

Selon une enquête d’envergure menée par Cremation Institute entre octobre 2019 et juin 2020, près de 89% de 1 150 participants ont exprimé une certaine inquiétude concernant la transmission de leurs biens en crypto-monnaies après leur décès. Privés de testament ni autre instruction écrite rédigée par l’investisseur avant leur mort, ils s’inquiètent  du  sort de ses biens en crypto-monnaies qui seraient voués au hasard. Ainsi, toute personne possédant les clés privées de son crypto-wallet pourrait avoir accès à son patrimoine en crypto-actifs.Crypto-monnaies: 89% des investisseurs s'inquiètent de la transmission de leur patrimoine 

Paradoxalement, malgré cette inquiétude généralisée, peu de crypto-investisseurs mettent en place un plan de succession concernant  leur héritage en crypto-monnaies. Ce manque de préparation serait principalement dû à l’absence de service de succession axés sur les crypto-monnaies. Les générations plus âgées, notamment celle des baby-booms, sont les plus susceptibles de laisser des instructions pour la transmission de leurs biens en crypto-monnaies.

Les pertes en crypto-monnaies 

Au fil des années, les biens en crypto-monnaies perdus à jamais après la mort de leurs propriétaires se sont multipliés. Adam Binstock, chercheur de l’institut, affirme pour sa part avoir “entendu parler des histoires d’horreur de personnes mourant avec leurs biens”.

La compagnie d’assurance Coincover estime que près de 4 millions de Bitcoin (BTC) ( d’une valeur de 37 milliards de dollars) ne sont plus accessibles après la mort de leurs propriétaires. Le cas du fondateur du fondateur de QuadrigaCX, Gerry Cottent, aurait d’ailleurs défrayé la chronique après que ce dernier aurait tenu secrètes les clés privées du wallet de son entreprise. Après sa disparition, près de 145 millions de dollars de fonds appartenant aux investisseurs ont été rendus inaccessibles.

 

/* ]]> */