Cryptos

En Corée du Sud, les exchange se trouvent dans la ligne de mire du gouvernement

crypto-monnaie sur un drapeau sud-coréen
Ecrit par Rony Rouah

Lors de l’audit de sécurité du gouvernement coréen, seulement le tiers des exchange de crypto-monnaies inspectés ont pu satisfaire aux critères requis par les autorités locales.

Inspection effective des sociétés de crypto-monnaies

crypto-monnaie sur un fond de drapeau sud-coréenL’attribution de contrôle et d’inspection des entreprises de monnaies numériques réalisée de septembre à décembre 2018 est prise en charge par le ministère des Sciences et des TIC via l’Agence coréenne pour l’Internet et la sécurité ainsi que le ministère de l’Économie et des Finances. Au total, 21 sociétés de transactions de crypto-monnaies ont fait l’objet d’un contrôle rigoureux.

L’inspection se rapporte à la sécurité administrative, la sauvegarde des bases de données ainsi que la gestion de portefeuille des exchange recensés.

D’après le CoinDesk Korea, 7 d’entre eux ont répondu favorablement aux tests imposés à savoir Upbit, Bithumb, Gopax, Korbit, Coinone, Hanbitco et Huobi Korea.

Les 14 exchange restants ont été “vulnérables” aux menaces des hackers faute de sécurité suffisante, selon le ministère de l’Économie et des Finances.

Une grande perte due au hacking

Cette enquête a été réalisée en réponse aux multiples piratages qui ont afflué dans le pays dernièrement à l’instar de Coinrail et Bithumb qui ont respectivement subi des pertes colossales de 40 millions et 30 millions de dollars.

Lazarus, un groupe de pirates informatiques serait à l’origine du vol de 571 millions de dollars en crypto-monnaies depuis 2017. Dans toute cette situation rocambolesque d’atteinte à la sécurité, la Commission des services financiers sud-coréens a fait appel à leur politicien afin de mettre en œuvre un projet de loi qui saura réglementer les exchange de crypto-monnaies.

Source : (https://www.coindesk.com/two-thirds-of-korean-crypto-exchanges-fail-government-security-checks)