Cryptos

Globalcoin: la future crypto-monnaie de Facebook ne sera pas adoptée en masse

facebook sur smartphon et ordinateur portable
Ecrit par Steph Benichou

La futur crypto-monnaie de facebook, Globalcoin, fera un flop monumental, selon Diar. La société de recherche s’explique en annonçant que cette crypto-monnaie déclinée en tant que moyen de paiement sur le réseau social ne trouvera pas beaucoup d’acquéreurs pour deux raisons: d’une part, la base d’utilisateurs Facebook serait vieillissante et aurait plus mal à s’adapter à la crypto-monnaie, tandis qu’une minorité de jeunes n’aurait pas le moyen d’acheter le fameux Globalcoin.

Facebook et sa base d’utilisateurs vieillissante

couple de retraitéSelon une étude publiée le 28 mai par la société Diar, le Globalcoin ne parviendra pas à s’imposer auprès des utilisateurs Facebook. La recherche de Diar montre que plus de la moitié des utilisateurs de Facebook ont plus de 35 ans avec le nombre de retraités (65 ans et plus) ayant plus que doublé depuis 2012. Avec une base d’utilisateurs vieillissante, Diar présume que Facebook aura du mal à convaincre grand monde car les nouvelles technologies arrivent difficilement à bouleverser les habitudes bien établies des personnes de plus de 30 ans.

Diar souligne d’ailleurs que les baby-boomers (personnes nées entre 1950-1960), ont toujours montré un intérêt plus faible pour Bitcoin par rapport à la moyenne de la population et une nouvelle crypto-monnaie, le GlobalCoin, n’éveilleront pas leur intérêt pour les crypto-actifs. Souvent, même s’il y a un réel effort de la part des seniors et des moins jeunes de s’adapter au Globalcoin, ils seront rebutés par la complexité de l’usage d’une nouvelle monnaie-numérique.

Des jeunes “fauchés”

En plus de sa base d’utilisateurs qui prend de l’âge, Facebook concentre sa stratégie d’expansion sur les jeunes appartenant à des ménages à faible revenu, une démarche qui a porté ses fruits, selon Diar.

Les adolescents à faible revenu sont beaucoup plus susceptibles que ceux des ménages à revenu élevé de dire que Facebook est la plateforme en ligne qu’ils utilisent le plus souvent, a annoncé la société de recherche.

Cependant, ces jeunes souvent en difficulté financière, auront du mal à se procurer la monnaie native de Facebook. Diar conclut son étude en affirmant que le Globalcoin aura du mal à percer auprès des utilisateurs facebook et à s’imposer comme un concurrent de Bitcoin.

Source: (https://www.ccn.com/facebook-userbase-teens-reject-globalcoin)