Cryptos

Hong-Kong Trade Finance luttera contre la fraude bancaire grâce à une plateforme basée sur la Blockchain

plateforme blockchain
Ecrit par Rouah Rony

Les prêts bancaires sont sujets à la fraude et aux magouilles en tous genres. Dans un effort de démasquer les fraudeurs et sécuriser les données bancaires, l’Autorité monétaire de Hong Kong, le Hong-Kong Trade Finance, lance une plateforme de prêt professionnel basée sur la Blockchain qui permettra également d’accélérer le processus de financement des entreprises et des petits commerces.

Une plateforme Blockchain pour le prêt bancaire

plateforme BlockchainLe 30 mars dernier, la banque centrale de Hong-Kong a révélé pour la première fois la création d’une plateforme Blockchain afin de faciliter le financement des entreprises et des petits commerces tout en prévenant les fraudes bancaires les plus fréquents dans le secteur. Au fil des mois, 21 banques ont rejoint l’initiative de la banque centrale afin de partager la propriété de la plateforme et en faire usage pour accorder des prêts aux professionnels.

La nouvelle plateforme a été mise sur pied par le groupe Ping Ang et sera rendu disponible le mois prochain. Elle permettra de réduire le temps nécessaire à l’exécution des transactions quotidiennes destinées aux financements des entreprises grâce à des solutions blockchain. Certaines demandes seront désormais traitées en 24 heures, au lieu des 10 jours traditionnels. Ainsi, grâce à la technologie du grand livre distribué, le système vérifiera automatiquement la validité de toutes les transactions tout en accélérant le processus de prêts bancaires.

Lutter contre les fraudes et les piratages

La directrice générale adjointe de Ping An, Jessica Tan, a applaudi les efforts de la banque centrale d’utiliser la technologie au service du secteur bancaire. Jessica Tan est persuadée que la plateforme contribuera au développement des petites entreprises, car souvent, les petits commerces ont du mal à avoir accès aux mêmes services bancaires que les grandes institutions en raison des coûts élevés de traitement des dossiers. Avec le nouveau système mis sur pieds, les banques seraient en mesure d’évaluer facilement les données des clients en une fraction du temps et réduire les coûts généraux rattachés à une demande de prêt professionnel.

Quant à la vulnérabilité face aux piratages, la plateforme Blockchain permettra de sécuriser les données des clients et réduire les activités frauduleuses en enregistrant toutes les transactions effectuées sur un réseau blockchain.

 Au lieu de voir les banques individuelles se démener pour le faire, l’organisme de réglementation essaie de réunir les banques, a ainsi conclut Jessica Tan s’exprimant sur la mise en place d’une plateforme blockchain partagée par plusieurs institutions bancaires

Laisser un commentaire

7 + quinze =