Ledger Nano S - The secure hardware wallet
Blockchain Cryptos

Huobi: des licenciements en perspective après la période de Noël

Licenciements
Ecrit par

Le groupe Huobi a annoncé, récemment, des départs massifs, non contraints, dans le groupe, après la période de Noël. Le géant du minage évoque également des licenciements collectifs en cette période de fête et rejoint Huobi dans sa démarche.

Bitmain en pleine restructuration

licenciementsSelon les raisons évoquées par Bitmain, les licenciements à venir font partis d’un plan de restructuration de l’entreprise en vue de l’année 2019.

Une partie de cela consiste à se concentrer sur les choses qui sont essentielles à cette mission et non sur les choses qui sont auxiliaires. Au début de la nouvelle année, nous continuerons de doubler nos effectifs en recrutant les meilleurs talents provenant d’horizons divers, a ainsi justifié Bitmain.

Des rumeurs auraient allégué que plus de la moitié du personnel travaillant pour le compte de Bitmain pourraient se retrouver au chômage à la fin de la restructuration en cours, déclarations qui ont été immédiatement démenties par un porte-parole de l’entreprise chinoise. Cependant le géant du minage n’a pas tenu à révéler le nombre exact d’employés qui pourraient être licenciés.

Huobi prépare l’année 2019

Huobi serait également en plein ménage de fin d’année et cherchent à réorganiser sa structure en procédant aux licenciements de plusieurs de ses salariés. En parallèle, Huobi annonce qu’il continuera à développer son équipe “pour ses activités de base et les marchés émergents “.

Certains pointent du doigt l’effondrement inattendu du crypto-marché dans les licenciements massifs au sein des entreprises oeuvrant dans le secteur des crypto-monnaies et de la blockchain. Plus tôt ce mois-ci, la crypto-entreprise ConsenSys a dû réduire ses effectifs de 60 % dans le but de faire face à la crise sur le marché des crypto-monnaies. La startup Blockchain Steemit n’a pas été épargnée non plus. Citant l’effondrement du marché, Ned Scott, PDG de Steemit, a déclaré que la startup a licencié 70% de son équipe ces derniers mois.