Cryptos

La Corée du Nord aurait dérobé plus de 2 milliards en crypto-monnaies 

programme armement corée du Nord
Ecrit par Aguirre Mimoun

En se basant sur le nouveau rapport confidentiel de l’ONU, la Corée du Nord serait le plus gros collectionneur de crypto-monnaies volées et détiendrait près de 2 milliards de crypto-actifs dérobés sur les exchanges étrangers.

Des crypto-attaques de grande envergure

Selon le rapport de l’ONU sortie ce 5 août, la Corée du Nord a “envahit le cyberespace pour lancer des attaques de plus en plus sophistiquées visant à dérober des fonds aux institutions financières et aux plateformes de crypto-monnaies”.hackeurs crypto-monnaies

Ces attaques de grandes envergures seraient perpétrées par un groupe de hackers baptisés “les cyberacteurs” qui travaillent pour le compte de Pyongyang. Ils ont pour mission de “générer des revenus d’une manière plus difficile à retracer et soumise à moins de surveillance et de réglementation gouvernementales que le secteur bancaire traditionnel “, une raison qui expliquerait pourquoi ils s’attaqueraient prioritairement aux exchanges de crypto-monnaies. Au total, les cyberacteurs ont subtilisés près de 2 milliards en crypto-actifs au cours des derniers mois. 

Des fonds alloués aux programmes terroristes

Là où le bas blesse pour la communauté internationale, les crypto-monnaies récoltés par les groupes de cybercriminelles sont destinés à financer les programmes d’armes de destruction massive (ADM). 

Les cyberacteurs de la République populaire démocratique de Corée, dont beaucoup opèrent sous la direction du Bureau général de reconnaissance, collectent des fonds pour ses programmes d’armes de destruction massive (ADM)“, a déclaré Reuters dans un rapport.

Avec ces faits révélés au grand jours, les efforts de l’ONU d’interdire Pyongyang toutes exportations provenant de la Corée du Nord (notamment le charbon, fer, plomb, textile, fruits de mer) pour limiter la capacité du pays de financer son programme d’armement nucléaire semblent vains. 

Nous appelons tous les États responsables à prendre des mesures pour contrer la capacité de la Corée du Nord à mener des cyberactivités malveillantes, qui génèrent des revenus à l’appui de ses programmes illégaux d’ADM et de missiles balistiques “, a annoncé le FBI américain après avoir sorti un rapport similaire à celui de l’ONU quelques temps auparavant.

Source:(https://cointelegraph.com/news/north-korea-stole-2-billion-in-cryptocurrency-from-exchanges-says-un)