Cryptos Régulation

La Corée du Sud envisage d’imposer une taxe de 20 % sur les revenus en crypto-monnaies

paysage Corée du Sud
Avatar
Ecrit par Rouah Rony

Dans la perspective de clarifier le régime fiscal appliqué aux crypto-monnaies, la Corée du Sud étudie depuis peu l’éventualité de taxer à 20% cette famille de monnaies numériques .  

Une taxe de 20% sur les crypto-actifs

Le quotidien national The Korea Times a récemment dévoilé les grandes lignes concernant le futur régime fiscal appliqué aux crypto-monnaies.Citant une source anonyme, le journal a annoncé que la Corée du Sud envisage de taxer à 20% les revenus en crypto-monnaies.

La Corée du Sud envisage d'imposer une taxe de 20 % sur les revenus en crypto-monnaies

Drapeau Corée-Sud

Un taux d’imposition à 20% signifie en outre que les revenus en crypto-monnaies ne sont pas classifiés en tant que “gains en capital”,  actuellement taxés à hauteur de 30% par l’administration fiscale sud-coréenne.

“Le ministère des Finances n’a pas encore finalisé son projet fiscal, mais il est sûrement devenu plus probable que les revenus du commerce des actifs virtuels soient étiquetés comme autres revenus, et non comme des gains provenant du transfert de capitaux comme des biens immobiliers”, a souligné The Korea Times. 

La Corée du Sud légitime les crypto-actifs

La réglementation relative aux crypto-monnaies se précise de jour en jour. Ainsi, en 2019,  la commission de politique nationale a approuvé un projet de loi qui donnerait une plus grande légitimité aux biens numériques en les soumettant à un examen plus minutieux et à un contrôle gouvernemental.

Le nouveau projet de loi en question exige aussi que toutes les entreprises du secteur des crypto-monnaies se déclarent et s’enregistrent auprès de la cellule de renseignement financier du FSC, le gendarme financier sud-coréen. Ce dispositif réglementaire vise à rendre les marchés liés aux crypto-monnaies plus transparents, a justifié les autorités sud-coréennes.

 

/* ]]> */