Cryptos

La première journée de son lancement, Bakkt négocie 71 contrats à terme en Bitcoin

Bakkt
Ecrit par Steph Benichou

Après s’être heurté à des obstacles réglementaires, Bakkt a finalement annoncé le lancement effectif de ses contrats à terme sur le Bitcoin ce 22 septembre. Selon un bilan de sa première journée d’activité, la plateforme aurait négocié 71 “Bitcoin futures”

Une journée pleine de rebondissements

La première plateforme de contrats à terme sur le Bitcoin, la première du genre à recevoir l’approbation des autorités de réglementation américaine, a annoncé en grande pompe le lancement de ses “Bitcoin futures”. Bitcoin

Cependant, la réaction des investisseurs institutionnels, a été relativement tiède car uniquement 71 contrats à terme ont été négociés sur l’écosystème Bakkt lors de sa première journée d’activité. Pour autant, Adam White, le chef des opérations de Bakkt, semblait garder son optimiste et s’attend à ce que les investisseurs particuliers rejoignent en masse la plateforme dans le futur.

Bakkt est vraiment conçu pour le trader institutionnel. C’est donc un contrat à terme. Cela dit, nous nous attendons à ce que ce contrat à terme se négocie également par l’entremise de courtiers de détail, de sorte que les clients de détail puissent négocier ce contrat”, a-t-il annoncé.

Les clients de la plateforme devront également attendre avant de déposer leurs crypto-avoirs après Bakkt Warehouse, le service de garde sécurisé de Bakkt qui ouvrira ses portes dans quelques jours.

Une avancée considérable pour la crypto-industrie

Pour la toute première fois, vous avez un marché réglementé de bout en bout pour la découverte du prix du bitcoin“, a fait valoir Adam White. En effet, en créant Bakkt, l’ICE souhaitait créer une plate-forme intégrée permettant aux consommateurs, aux commerçants et aux clients institutionnels d’acheter, de vendre, de stocker et de dépenser des actifs numériques réglementés et approuvés par les autorités réglementaires.

Après le lancement de Bakkt, Kelly Loeffler, la PDG de Bakkt, a déclaré que l’institution fournit “une infrastructure fiable et réglementée” tout en encourageant “l’adoption de nouvelles technologies et de nouveaux instruments financiers basés sur la monnaie numérique”. Ainsi, en créant un écosystème réglementé et transparent, l’ICE contribue sans aucun doute à donner plus de légitimité aux crypto-actifs.