Cryptos

Le ministère russe des finances envisage l’interdiction du Bitcoin 

Russie
Avatar
Ecrit par Aguirre Mimoun

Après avoir légalisé les crypto-actifs, la Russie prévoit de faire un bond en arrière. En effet, le ministère des Finances cherche à modifier la nouvelle loi “sur les actifs numériques” dans l’optique d’interdire la monnaie de Satoshi. Une interdiction du Bitcoin sera particulièrement préjudiciable pour les crypto-mineurs.

Une interdiction du Bitcoin 

La révocation de la nouvelle loi sur les actifs numériques est à l’étude en Russie, sous l’impulsion du ministère des Finances. Cette initiative survient quelques mois seulement après l’adoption du crypto-projet.Le ministère russe des finances envisage l’interdiction du Bitcoin 

Le ministère a proposé une série d’amendements qui a pour objectif “d’interdire de manière générale toute opération avec de l’argent virtuel pour les particuliers et les entrepreneurs individuels”. En revanche, le ministère étudie des dispositions spéciales concernant le droit de succession et les situations de faillite. Plus en détail, les investisseurs seront autorisés à transmettre et à hériter des biens en crypto-monnaies malgré l’éventuelle interdiction. Le ministère a également prévu la possibilité de saisir des biens en crypto-monnaies au profit des créanciers.

Une impasse pour les mineurs de crypto-monnaies 

Actuellement, la Russie approuve et légalise les activités de minages de crypto-monnaies. Toutefois, si la nouvelle loi venait à être adoptée, ces crypto-opérateurs  seraient dans l’incapacité de recevoir leur récompense en crypto-monnaies. Cette situation sera particulièrement problématique pour les mineurs qui devront convertir automatiquement leurs gains en crypto-actifs en rouble (ou autre devise nationale). 

“L’exploitation des crypto-monnaies est légale, mais elle perd sa valeur financière parce que le paiement est généralement traité dans les systèmes BTC et Ethers”, a commenté un crypto-opérateur. 

L’exemple de la Russie dénote l’hostilité historique des systèmes financiers établis face à la croissance des crypto-monnaies. Les banques centrales sont particulièrement opposées à l’émergence du Bitcoin, qui est un nouveau paiement capable de supplanter les devises souveraines. Nombreux sont les pays qui craignent que leur autorité monétaire puisse être remise en cause par l’émergence de crypto-actifs populaires (tel que le Bitcoin).

 

/* ]]> */