Cryptos

Le PDG de Ripple veut convertir un maximum de banques aux crypto-monnaies

Ripple carte mondiale
Avatar
Ecrit par Aguirre Mimoun

Le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, s’est donné pour mission de redorer le blason des crypto-actifs auprès des banques et faire adhérer cette nouvelle classe d’actifs au secteur bancaire.

Mettre fin aux préjugés négatifs des banques

Lors du “Forum économique mondial de Davos”, Brad Garlinghouse a souligné que les crypto-monnaies restent un sujet tabou dans le cercle des grandes banques qui ne perçoivent aucune valeur ajoutée à cette catégorie d’actifs. 

Afin de mettre fin aux préjugés négatifs des banques, Brad Garlinghouse s’engage à faire une promotion intensive des crypto-monnaies et à montrer comment elles parviennent à résoudre les problèmes du monde réel, notamment en fluidifiant les échanges de fonds.Le PDG de Ripple veut convertir un maximum de banques aux crypto-monnaies

“Une grande partie de mon travail […] consiste à rencontrer les régulateurs, à rencontrer des personnes très haut placées dans les banques et à leur expliquer comment la crypto-monnaie peut être utilisée – en particulier le XRP – pour résoudre un problème réel, et non pour contourner la réglementation”, a souligné le dirigeant de Ripple.

Le développement rapide de Ripple 

Ces dernières années, Ripple s’est évertué à étoffer son réseau de partenariats. En octobre 2019, Ripple comptabilise 168 clients, dont 118 banques, 16 sociétés de transfert de fonds, sept sociétés de change, deux crypto-exchanges, 11 fournisseurs de paiements, six sociétés de logiciels et de technologie.  

Une raison à cet engouement, le protocole de paiement développé par Ripple, lequel permet le transfert des fonds en temps réel et répond aux besoins des institutions financières. Au début du mois, Bank Asia, une banque basée au Bangladesh avec 3,4 milliards de dollars d’actifs, a rejoint le réseau de services financiers de Ripple, RippleNet.  

 

/* ]]> */