Cryptos

Les autorités chinoises saisissent près de 7 000 matériels de crypto-minage 

minage Bitcoin
Avatar
Ecrit par Rouah Rony

Les autorités chinoises ont récemment déclaré une guerre ouverte vis-à-vis des crypto-monnaies. Quelques semaines après avoir fermé plusieurs crypto-entreprises, la Chine a saisi plus de 7000 matériels de crypto-minage qui “consommeraient illégalement de l’électricité”.

Une utilisation suspecte d’électricité 

Pendant plusieurs mois, la police de Tangshan a effectué des descentes sur terrain auprès de plus 7 000 foyers, 3 061 commerçants, 1470 fermes de minage pour détecter la moindre consommation suspecte d’électricité dans la région. Au terme d’une enquête d’envergure, les autorités chinoises auraient saisi plus de 7 000 matériels de crypto-minage dont 890 mineurs ASIC et 52 transformateurs d’électricité.Les autorités chinoises saisissent près de 7 000 matériels de crypto-minage 

Selon la police de Tangshan, les matériels dédiés au crypto-minage fonctionnaient 24 sur 24 et s’approvisionnaient illégalement en énergie électrique provenant des villages voisins.

Dernièrement, les autorités chinoises ont intensifié leurs efforts visant à mettre un frein aux activités liées aux crypto-monnaies. Ainsi, en raison de l’interdiction qui pèse sur les activités de crypto-trading, 5 crypto-entreprises chinoises ont mis la clé sous la porte en novembre dernier.

Un pays qui domine l’industrie du minage 

Selon le gestionnaire d’actifs numériques Coinshare, les fermes de minage chinoises contrôleraient à elles seules près 66% de la puissance de traitement total du réseau Bitcoin, soit un chiffre en constante évolution ces deux dernières années. Grâce à cet exploit exceptionnel, la Chine se positionne en pôle position de l’industrie du minage.

“C’est bénéfique pour l’industrie de minage chinoise. Si vous êtes le premier à faire augmenter votre proportion du hashrate et que vous pouvez le faire avant vos concurrents, c’est généralement bien”, a souligné Chris Bendiksen, le responsable de la recherche de CoinShares,

Ainsi, les autres zones géographiques (notamment les Etats-Unis, l’Inde et la Russie) se partageraient uniquement les 33% du hashrate restant.

 

 

/* ]]> */