Cryptos

Les raisons du licenciement collectif au sein de ShapeShift et ConsenSys

licenciement collectif

A l’instar de ConsenSys, la crypto-entreprise ShapeShift a été contrainte de renvoyer une grande partie de son équipe, soit plus de 37 employés. Cette vague de licenciements au sein de la crypto-industrie serait amputée à l’hiver crypto qui se prolonge indéfiniment.

Un hiver crypto qui perdure

Carte-du-Monde-avec-graphique-economiqueDans une note adressée au public, Erik Voorhees, fondateur et PDG de ShapeShift, a déclaré que l’hiver crypto et la détérioration des conditions du crypto-marché ont conduit l’entreprise à limiter ses charges d’exploitation en se séparant de plus de 30% de son personnel.

Aujourd’hui, nous avons licencié 37 employés, réduisant d’un tiers la taille de notre équipe “, a déclaré Voorhees.

L’hiver crypto fait référence au cycle baissier qui a marqué l’année 2018 et qui a été précédé du plus important marché haussier de l’histoire de la crypto-industrie. En effet, galvanisées par cette croissance fulgurante du Bitcoin et de la plupart des crypto-monnaies, les entreprises ont commencé à investir massivement dans ce nouveau secteur et à étendre leurs services en lien avec ces actifs virtuels. Face à la dégringolade récente des cours des crypto-monnaies, les crypto-entreprises ont été prises de court et ont dû limiter leur dépense pour survivre à un cycle baissier qui perdure indéfiniment.

Une leçon à en tirer

En 2017, lorsque les crypto-monnaies avaient atteint des sommets, ShapeShift a enregistré un taux de croissance massif de 3 000 %. Également, les exchanges ont enregistré des volumes records et les entreprises de l’industrie ont reçu d’importants capitaux de la part des investisseurs institutionnels.

Nous roulons haut et vite pendant les ascensions, à des taux de croissance inédits presque partout ailleurs dans le monde des affaires (ShapeShift a augmenté de 3,000% en 2017). Et lorsque les marchés se retournent, la récession du crypto est tout aussi dramatique et sévère, poursuit Voorhees.

En raison de la correction sévère du crypto-marché, les entreprises ont été acculées à mettre fin à leur croissance et à faire face à période de récession, d’où les licenciements collectifs au sein de plusieurs entreprises de premier plan, notamment ShapeShift et ConsenSys.

Voici la leçon que nous avons apprise : quel que soit le caractère commercialisable d’un projet en particulier, ils attiraient notre attention dans de trop nombreuses directions. Elles coûtent des ressources financières. Ils devaient faire l’objet d’un examen juridique. Et puis un examen plus approfondi, puis un autre examen par la suite, conclut le directeur de ShapeShift.

Source: (https://www.ccn.com/why-big-crypto-firms-like-shapeshift-consensys-laid-off-many-employees/)