Cryptos

 L’Université nationale australienne rejoint le programme éducatif blockchain de Ripple 

blockchain
Avatar
Ecrit par Rouah Rony

La faculté de droit de l’Université nationale australienne, qui vient d’intégrer le programme éducatif mis en place par Ripple, proposera à la carte deux cours portés sur la blockchain pour les étudiants en master d’ici 2020.

Une initiative Blockchain

Le programme éducatif qui a pour vocation de vulgariser la technologie blockchain vient d’accueillir un nouvel adhérent, à savoir l’Université nationale australienne. Dans le cadre de l’initiative UBRI, l’institution d’enseignement supérieur prévoit de proposer deux cours qui étudieront le potentiel de la blockchain dans le secteur juridique.  L’Université nationale australienne rejoint le programme éducatif blockchain de Ripple 

UBRI, fondé par Ripple, collabore étroitement avec les universités pour examiner les tendances et les développements relatifs aux monnaies numériques et la technologie blockchain. Toutefois, l’Université nationale australienne n’est pas un chef de file en ce qui concerne l’enseignement blockchain en Australie car, l’Université de Melbourne et l’Université de Queensland du Sud dispensent déjà des cours portés sur cette technologie émergente.  

Des détails sur les cours 

Le projet blockchain serait dirigé par Scott Chamberlain, le chargé de recherche en entrepreneuriat à la faculté de droit de l’ANU. Les nouveaux cours qui seront prodigués au sein de l’université examineront comment les smart contract peuvent numériser les différents processus juridiques et régler certains litiges entre les citoyens. 

“Imaginez une plateforme de type eBay qui puisse résoudre les litiges sans faire appel au système judiciaire”, a indiqué Scott Chamberlain. 

De plus en plus d’universitaires s’intéressent au potentiel de la blockchain pour offrir une solution décentralisée destinée à la résolution de conflits décentralisés. D’ailleurs, le projet Aragon Court propose déjà une technologie blockchain pour résoudre des « litiges subjectifs » sans passer par le système juridique.

 

/* ]]> */