Cryptos

Malware: Microsoft détecte une nouvelle menace visant ses systèmes d’exploitation

Microsoft
Avatar
Ecrit par Rouah Rony

Les concepteurs de logiciels malveillants rivalisent d’ingéniosité pour cibler de nouvelles proies. Dernièrement, Microsoft a mis en garde contre un malware particulièrement tenace qui vise ses systèmes d’exploitation. Il semble que les hackers ont jeté une nouvelle fois leur dévolue sur une infrastructure qui regroupe des millions d’utilisateurs. 

Une nouvelle pour les systèmes d’exploitation Microsoft 

L’alerte a été donnée par Microsoft concernant une nouvelle vulnérabilité informatique. Selon le géant technologique, le malware a été conçu pour infiltrer et voler les datas privées des utilisateurs. L’équipe de sécurité de Microsoft a informé sur la montée en puissance du logiciel malveillant Anubis sur Twitter.  

“Un nouveau malware voleur d’infos que nous avons vu pour la première fois être vendu dans le monde souterrain cybercriminel en juin est maintenant activement distribué dans la nature” a informé l’équipe informatique.Malware: Microsoft détecte une nouvelle menace visant ses systèmes d’exploitation

Il convient de préciser que le code Anubis est dérivé de celui du Loki. Ainsi, l’Anubis est une variante du malware Loki qui a déjà fait des ravages considérables par le passé. En effet, le virus informatique a surtout permis la fuite d’identification, des données de cartes de crédit et de crypto-wallet. Microsoft a également indiqué qu’il existe un autre malware pour Android qui porte également le même nom. Toutefois, les deux virus n’ont aucun rapport l’un avec l’autre, rassure la firme. 

Pourquoi les hackers s’acharnent sur le système d’exploitation Microsoft?

Les pirates informatiques placent dans leur ligne de mire les systèmes d’exploitation Microsoft due à leur extrême popularité. En comparaison, les systèmes linux semblent relativement peu impactés. Les logiciels espions en tout genre sont ainsi monnaie courante sur le système d’exploitation. En revanche, le système Linux a une prédisposition particulièrement à attirer les crypto-jacking.

Autre facteur qui favorise les attaques, les rares mises à jour réalisées par Microsoft pour renforcer son architecture. D’ailleurs, ces dernières années, Microsoft Windows a été fortement critiqué par sa sécurité médiocre par rapport à d’autres systèmes, tels que le MacOS. La nouvelle attaque pourrait porter un coup sur la réputation de Microsoft. Toutefois, la mastodonte rassure sur le fait que le malware peut être neutralisée avec l’outil Microsoft Defender.

 

/* ]]> */