Cryptos

Mark Dow: “Bitcoin est trop douteux, trop volatile pour une adoption généralisée “

Mark Dow
Ecrit par Rony

Mark Dow, un ancien économiste du Fonds monétaire international (FMI) a encensé le Bitcoin en le qualifiant de monnaie numérique “volatile” et doute qu’un jour la crypto-monnaie atteigne une adoption plus large auprès du public.

Une critique du Bitcoin

Mark DowL’économiste Mark Dow a discrédité Bitcoin via un tweet affirmant que la première monnaie numérique du monde ” n’a pas de cas d’utilisation crédible “. Il doute du potentiel du bitcoin à devenir une réserve de valeur.

Je n’ai pas encore entendu un cas d’utilisation positif et crédible pour bitcoin. En plus, je vois beaucoup d’arguments délirants et de promotions frauduleuses. Cependant, la vérité, c’est que j’en sais peu à ce sujet. Ce que je sais, c’est qu’il a été très négociable d’après les tendances, et je soupçonne qu’il continuera de l’être, a rétorqué l’économiste.

D’autres crypto-monnaies ont été fortement critiquées par Mark Dow,notamment le Petro, la crypto-monnaie nationale du Vénézuela. L’analyste a rejeté l’argument qu’une crypto-monnaie,dont la valeur fluctue rapidement, puissent prémunir les Vénézuéliens contra la grande volatilité du Bolivar.

Cela devient de la spéculation, ce qui n’est pas le cas d’utilisation que les Vénézuéliens recherchent “, a-t-il affirmé. “Ils ont besoin de sécurité et de stabilité. Je suis surpris que cela ne semble pas évident.”

Une monnaie originale

Cependant Mark Dow n’a pas caché son admiration pour l’originalité des crypto-monnaies qui constitueraient plus “qu’un stock, une devise ou une marchandise. La technologie est multiforme, c’est aussi simple que cela”.

D’ailleurs malgré ses nombreuses critiques vis-à-vis du Bitcoin, une crypto-monnaie qui ne tiendrait pas la route en tant que réserve de valeur, Dow pense que le Bitcoin serait utile pour mettre fin à l’hégémonie du dollar dans le commerce international.

La Chine et la Russie prennent déjà d’autres mesures pour diminuer l’influence du dollar. Les banques centrales européennes remplacent également le dollar par l’euro pour régler les transactions et les paiements transfrontaliers.

En ce qui concerne le bitcoin, c’est une expérience très coûteuse qui fonctionne bien depuis 10 ans. La spéculation est un jeu pour les humains ; laissons la technologie être, conclut tout de même Mark Dow.

Source: https://bitcoinexchangeguide.com/mark-dow-believes-bitcoins-scammy-promotion-runds-wild-and-has-no-credible-use-cases/