Cryptos

ProCurrency: un crypto-opérateur à la tête d’un système de Ponzi de 26 millions de dollars

homme d'affaire crapuleux
Ecrit par Aguirre Mimoun

Fausse crypto-monnaie, vraie arnaque pyramidale…Pour une énième fois, la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a décelé un système pyramidal qui aurait appâté plus de 26 millions de dollars des investisseurs en prétendant être un crypto-investissement en bonne et due forme.

Une crypto-arnaque de plus

Homme qui tient une tablette et de l'argentDaniel Pacheco, âgé de 45 ans, devra se défendre contre les accusations de la SEC affirmant que l’homme d’affaires serait à la tête d’un prétendu système pyramidal d’une valeur de 26 millions de dollars. Ce dernier aurait procédé de la sorte pour mettre sur pied sa crypto-arnaque: entre janvier 2017 à mars 2018, Daniel Pacheco aurait réalisé la vente des “IPro Packages”, un format PDF comprenant des leçons sur la manière de faire des profits avec une boutique en ligne.

Dans ce manuel en question, la société IPRO fondée par Daniel Pacheco incite les électeurs à inviter d’autres personnes à acheter le PDF dans le but de recevoir en récompense la crypto-monnaie Pro Currency. Ceux qui payaient des frais annuels de 50$ pour devenir membres actifs du réseau Pro Currency obtenaient des bénéfices partiels des ventes réalisées. Tous ces offres proposés par Daniel Pacheco forment les ingrédients évidents d’un système de vente dit MLM (Multi Level Marketing) doublé d’une pyramide de ponzi, a suggéré la SEC.

Une arnaque fructifiante

Selon la SEC, en l’espace de 14 mois, Pacheco a réussi à faire passer rapidement le nombre de membres de l’écosystème Pro Currency  à 20 000 personnes. Par la suite, l’homme d’affaires aurait détourné illégalement une partie du chiffre d’affaires de sa société Ipro pour acheter une villa de luxe de 2,5 millions de dollars, en Californie, ainsi qu’une Rolls Royce de 150 000 dollars.

Cette mauvaise gestion des fonds a contribué à l’effondre du système pyramidal mise en place, la société IPRO ne parvenant pas à verser les bénéfices et les commissions de vente à ses membres.

  Pacheco s’est engagé dans un stratagème pyramidal frauduleux en sollicitant des membres d’IPro par des moyens faux et trompeurs, y compris des sites Web, des conférences promotionnelles et des réunions en personne, au cours desquelles il a vanté les aspects lucratifs du plan de rémunération iPN d’IPro, tout en détournant des fonds IPro à son propre profit”, détaille la SEC.

Depuis le token ProCurrency est en chute libre sur le crypto-marché et passant de 0,10 dollars en janvier à 0,0013 au moment de mettre sous presse.

Source: (https://www.ccn.com/sec-sues-crypto-pyramid-scheme-operator-26-million)