Cryptos

Projet TON: Telegram annonce la fermeture officielle de son Tesnet en août 

ico-telegram-ton-blockchain
Avatar
Ecrit par Aguirre Mimoun

Le projet TON clôt un chapitre de son histoire après avoir confirmé la fermeture de son Testnet en août 2020. La blockchain alternative fonctionnait depuis bientôt un an, selon les responsables de Telegram.

Un projet à l’abandon 

Bien que Telegram ait mis fin à son projet blockchain TON en mai dernier, son réseau Tesnet continue de fonctionner et d’être accessible aux utilisateurs. Cependant, selon un communiqué récent de Telegram, les validateurs du réseau TON seront désactivés d’ici le 1er août. Ainsi, Telegram recommande aux participants du réseau de sauvegarder leurs données avant la date butoir annoncée par la société. Projet TON: Telegram annonce la fermeture officielle de son Tesnet en août 

Pour rappel, un tesnet est  version alternative d’une blockchain destinée à effectuer des tests en grandeur nature. Après le 1er août prochain, le Testnet sera uniquement disponible à des fins d’expérimentation. A cet effet, les utilisateurs peuvent installer leurs propres validateurs pour tester la robustesse et les nombreuses applications blockchain sur le Tesnet.

Des plans contrariés 

Le 6 septembre 2019, Telegram a lancé son testnet pour jauger la fiabilité et les nombreuses applications de sa future blockchain. En prévision du lancement de sa crypto-monnaie, le géant de la messagerie a également sorti la version bêta de son portefeuille numérique. Toutefois, quelques mois avant le lancement prévu de TON, les autorités américaines ont mis un arrêt net au crypto-projet. 

Alléguant que Telegram avait réalisé une vente illégale de tokens lors de son ICO réalisée en 2017, les régulateurs américains ont ordonné l’abandon définitif du projet TON. Au terme d’une longue bataille juridique de plusieurs mois, Telegram a déposé les armes et a cédé à la demande des régulateurs pour le plus grand damn des crypto-investisseurs. 

 

/* ]]> */