Cryptos

Selon le G7, les stablecoins menacent la stabilité financière mondiale 

réglementation
Ecrit par Steph Benichou

Les stablecoins est loin de faire l’unanimité auprès des régulateurs financiers. Le G7 a récemment sorti un rapport pour pointer du doigt les dangers que représente une telle catégorie d’actif sur le système financier mondial.

La menace “stablecoin” mise en lumière

Un rapport du Groupe des Sept (G7) qui réunit les sept plus grandes “économies avancées” du monde, a annoncé que les stablecoins sont susceptibles de prendre rapidement de l’ampleur. Cette catégorie de monnaies numériques pourrait également menacer la stabilité financière mondiale en diminuant les besoins en devises nationales.Homme qui bouche oreille

Le G7 n’est pas prêt à approuver un stablecoin de sitôt tant que “les défis et les risques juridiques, réglementaires et de surveillance n’auront pas été relevés de façon adéquate. (….)”, a indiqué le rapport.

Cependant, le groupe des Sept met en garde sur le fait qu’une clarification réglementaire “ne garantit pas forcément la sortie approuvée d’un stablecoin sur le marché”.

Les nombreux revers du Libra

Les récentes déclarations du G7 réduisent davantage les chances du Libra d’obtenir les approbations tant attendues avant la fin de l’année.

Quelques jours auparavant, le président du CSF (Conseil des gouverneurs de la Réserve Fédérale), Randal Quarles, a déclaré que “les crypto-projets d’envergure (notamment le Libra) doivent répondre aux normes réglementaires les plus strictes et être soumis à une surveillance et un contrôle prudentiels. Les éventuelles lacunes réglementaires devraient être évaluées et traitées en priorité.”

Malgré la réticence croissante des autorités financières à approuver le Libra, Facebook prévoit de lancer sa crypto-monnaie native à l’horizon de 2020.