Cryptos

Un centre de recherche blockchain ouvre ses portes à Vienne

Autriche
Ecrit par Stephane

Les centres COMET autrichiens, comparables aux pôles de compétitivité en France, ont approuvé le premier centre de recherche blockchain du pays qui s’établira dans la ville de Vienne selon un communiqué de presse publié ce 20 novembre.

Un centre de recherche porté sur une technologie révolutionnaire

AutricheLes centres de compétences (COMET), un regroupement d’entreprises, de laboratoires de recherche et des établissements de formation, mettent en oeuvre un ensemble de programmes pour développer les coopérations entre le domaine des sciences et de l’industrie. Dans leurs dernières tentatives de mettre à contribution les solutions blockchain à différents secteurs économiques, les centres COMET ont mis en place un premier centre de recherche blockchain qui rassemblera 21 institutions scientifiques, 54 entreprises, 17 participants associés et 16 institutions et entreprises internationales.

Pourtant, le centre de recherche ne se développera pas uniquement sur le front de la blockchain mais se concentrera sur d’autres technologies et secteurs prometteurs, notamment l’Internet des objets, la finance, l’énergie, la logistique...D’ailleurs, Alfred Taudes, directeur académique et coordinateur du centre et directeur de l’Institut de recherche en crypto-économie de l’Université de Vienne n’a pas manqué de souligner le fait qu’une approche multidisciplinaire était “nécessaire pour une recherche globale”.

En ce qui concerne précisément les recherches portées sur la blockchain, le centre se focalisera sur les cinq domaines suivants: la technologie et la sécurité des crypto-actifs, les applications de la blockchain pour les entreprises,  les méthodes scientifiques pour l’analyse et les prévisions de la technologie blockchain et enfin les implications juridiques et politiques de cette nouvelle technologie.

L’Autriche de plus en plus impliqué

Le modèle COMET a été rapidement acclamé par de nombreux pays européens en raison de sa politique mettant en place des nouvelles initiatives technologiques pour soutenir l’économie du pays. A ce titre, le nouveau centre Blockchain ambitionne d’être également au centre de l’intérêt international et devenir un exemple-type de bonne pratique pour de nombreuses législations étrangères.

D’ailleurs, le ministre autrichien des Finances, Hartwig Loeger, a déclaré en septembre dernier, que le gouvernement envisageait d’utiliser blockchain car elle constituait  un “point focal de la politique économique”.

Le nouveau centre de recherche travaillera en tandem avec d’autres centres COMET et contribuera à l’adoption de masse de cette technologie en Autriche.

 

Laisser un commentaire

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com