Bitcoin Cash Cryptos

Un site d’arnaque cible les mineurs du Bitcoin SV

bitcoin sv
Ecrit par Aguirre Mimoun

Les arnaques sur internet prennent des formes aussi variées que diverses et cela, de nombreuses personnes l’ont apprissent à leurs dépens. Récemment des cybercriminels ont créé une copie conforme d’un site appartenant à un pool minier célèbre dans le but de tromper des mineurs prêts à dépenser de l’argent pour se procurer une puissance de hachage nécessaire à leur activité.

Les mineurs du Bitcoin SV à la merci des arnaques

bitcoin svUne des ruses les plus répondues auprès des cybercriminels est de créer des sites clones qui prennent modèle sur des sites existants afin de tromper les internautes et pouvoir soutirer des informations sensibles en demandant aux victimes de faire entrer leurs  identifiants, leurs mots de passe ou encore leurs numéros de carte bancaire sur la plateforme frauduleuse.

Ce week-end, l’un des plus grands pools de minage du Bitcoin SV, SVPool.com a prévenu par mail toutes les personnes inscrites sur sa plateforme qu’un site d’arnaque aurait copié presque à l’identique son site officiel. Selon les indications du mail, les cybercriminels auraient encouragé les mineurs à dépenser leur avoir en crypto-monnaies pour acheter de la puissance de hachage.

Lorsque vous cliquez sur le site d’arnaque, de nombreuses pages entraînent une erreur 404 et, dans certains cas, vous accédez à la page d’erreur de leur registraire. Le site affiche les vrais médias sociaux de SVPool sur sa plateforme pour rendre les choses aussi authentiques que possible, » peut-on lire dans le mail.

Selon SVPool.com, les arnaqueurs auraient demandé aux internautes de remplir un formulaire d’inscription pour avoir accès à l’espace client et «réquisitionnent du BTC en échange de la puissance de hachage de SV. »

Aucune victime à déplorer

SVPool.com a cependant pu déterminer « qu’aucune transaction n’a été effectuée dans le portefeuille indiqué par les cybercriminels. Nous supposons que les gens qui cherchent SVPool.com sont assez malins pour réaliser l’arnaque.”

En attendant, le crypto-jacking, un virus malveillant consistant à infecter le dispositif informatique des internautes afin de voler leur puissance de calcul et miner des crypto-monnaies, se popularise progressivement.

Plus tôt cette année, un rapport de la société Citrix a souligné qu’une attaque de crypto-jacking avait touché au moins 59% des entreprises britanniques à un moment donné de leurs existences.

 

Laisser un commentaire

15 + 10 =