Cryptos

Une banque péruvienne intègre l’XRP dans ses transactions transfrontalières 

XRP écrit sur dés
Ecrit par Rouah Rony

La banque péruvienne Banco Internacional a décidé d’exploiter la technologie One-Demand Liquidy (ODL), alimentée par l’XRP, pour soutenir ses services de transactions internationales en pleine expansion.

La solution ODL gagne du terrain 

Après avoir testé la solution xCurrent de Ripple pour améliorer ses paiements internationaux, la banque péruvienne a décidé de migrer vers la technologie One-Demand Liquidy (ODL). Pour rappel, One-Demand liquidity est le produit phare de Ripple conçu pour fluidifier les paiements au moyen du XRP. XRP de Ripple

Joisie Mantilla,  la responsable des technologies émergentes chez Interbank Peru, a évoqué le passage obligé des banques vers l’ère numérique grâce aux technologies novatrices, telles que l’One-Demand liquidity.

“Nous voulons améliorer la technologie bancaire et donner aux personnes mal desservies la possibilité de changer leurs relations avec les banques. Cela va changer une génération entière. C’est exactement ce que nos clients font en tirant parti d’ODL”, a-t-il annoncé.

L’XRP devient incontournable 

Alors qu’auparvant l’XRP a suscité beaucoup inquiétudes auprès du secteur bancaire, il commence à conquérir davantage d’entreprises financières. Près de 10% des 300 partenaires de Ripple utiliseraient la solution ODL pour effectuer des transferts de fonds, un pourcentage en constante augmentation. 

Michael Brooks, le fondateur et PDG du service financier goLance a pour sa part, annoncé que la technologie Ripple a donné à son entreprise un second souffle sur le marché très concurrentiel des paiements.

“Le coût et la rapidité offerts par l’ODL nous a poussé à nous associer à Ripple”, a-t-il fait valoir.