Cryptos

Le Venezuela invite les pays de l’OPEP à développer conjointement une plateforme crypto basée sur le pétrole

Nicolas Maduro Président Venezuela
Avatar
Ecrit par

Nicolas Maduro, le président du Venezuela a invité toutes les nations de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) à développer conjointement une plateforme pour le commerce de cryptomonnaie pétrolière. Sa monnaie virtuelle adossée au pétrole, le petro, est en prévente. Il pourra être utilisé pour payer les taxes nationales et les services publics.

Inviter les pays de l’OPEP

Le secrétaire général de l’OPEP, Mohammed Barkindo, étant présent lors de la réunion de mardi dernier, Maduro a profité de l’occasion pour faire passer le message comme quoi il projette de travailler en collaboration avec toutes les nations de l’OPEP. Cela pour développer une plateforme de trading de cryptomonnaies pétrolières.

L’OPEP comprend 14 pays: l’Algérie, l’Angola, l’Équateur, la Guinée équatoriale, le Gabon, l’Iran, l’Iraq, le Koweït, la Libye, le Nigéria, le Qatar, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Venezuela. “J’enverrai officiellement une proposition à tous les producteurs de l’OPEP”, a annoncé le président  Maduro. Il a également invité les pays non-membres de l’OPEP:

Je proposerai officiellement aux pays de l’OPEP et des pays non membres de l’OPEP d’adopter un mécanisme commun de cryptomonnaie soutenu par le pétrole.

Le Venezuela a récemment publié le livre blanc de sa propre cryptomonnaie. Une prévente privée du pétro aura lieu le 20 février, suivie d’une offre initiale de pièces de monnaie (ICO) en mars.

Maduro a fièrement annoncé : “5 milliards de barils de pétrole soutiennent le petro”… “Nous allons également soutenir notre cryptomonnaie avec des minéraux précieux de notre terre”. Il a ajouté :

J’ai expliqué à Mohammed Barkindo la bonté du pétro. La cryptomonnaie est le monde du futur. Je suis autant excité que le peuple du Venezuela.

Les promesses du Petro

Selon le livre blanc du Petro:

La République bolivarienne du Venezuela garantit qu’elle acceptera les Petros comme une forme de paiement des taxes nationales, des frais, des contributions et des services publics.

“Le gouvernement vénézuélien s’est engagé à promouvoir l’utilisation du pétrole sur le marché domestique et à faire des efforts pour stimuler son acceptation dans le monde entier”, peut-on lire dans le livre blanc. “L’Etat prendra activement l’engagement de promouvoir l’adoption du petro, en encourageant la croissance de sa base d’utilisateurs nationaux et internationaux.”

En outre, le livre blanc a également révélé que l’utilisation du petro sera encouragée par PDVSA et d’autres coentreprises et entreprises publiques et, ainsi que des entités publiques nationales et des gouvernements régionaux et locaux». Mardi, la Superintendance des cryptomonnaies a annoncé que le “PDVSA utilisera le pétro dans ses relations d’affaires.”

De plus, la Surintendance a fourni des informations supplémentaires sur les containers de Petro  annoncés précédemment, indiquant qu’ils sont «destinés à la massification des exploitations minières dans les écoles secondaires, les universités, les villages universitaires et les secteurs populaires».

 

/* ]]> */