Cryptos

XRP: Ripple accusé à nouveau de vendre des “security tokens”

Ripple avec carte mondiale
Ecrit par Rouah Rony

Ripple a mainte fois fait valoir que sa crypto-monnaie n’était pas classifiée en tant que valeur mobilière. Pourtant, des crypto-investisseurs ont déposé une nouvelle plainte alléguant que la crypto-entreprise a vendu des titres financiers non enregistrés sur le crypto-marché.

La saga judiciaire de Ripple 

Ripple se défend corps et âme pour que l’XRP ne soit pas désigné en tant que “security tokens”, des tokens purement financiers qui devraient se soumettre aux dures lois régissant les titres financiers classiques. Si l’XRP était classifié en tant que “security token”, la crypto-entreprise serait dans l’obligation d’enregistrer sa crypto-monnaie auprès de la SEC.homme d'affaire crapuleux

A cet égard, de nouveaux investisseurs ont déposé une plainte auprès de la SEC pour dénoncer le fait que Ripple a écoulé sur le marché l’XRP, une crypto-monnaie qu’ils définissent en tant  titre non enregistré.

La société est dans le collimateur de la justice depuis mai 2018, date à laquelle l’investisseur Ryan Coffey a déposé la première d’une série de recours collectifs contre Ripple Labs en raison de fait que l’XRP qui possède “toutes les caractéristiques traditionnelles d’un titre financier”.

Une incertitude autour de l’XRP

Publiées en avril, les lignes directrices de la SEC fournissent une feuille de route réglementaire sur la façon dont elle pourrait évaluer les actifs numériques. Cependant, cette nouvelle publication ne suffit pas à lui seul à déterminer si XRP est une valeur mobilière, comme l’a souligné Rebecca Rettig, associée chez Fisher Broyles, un cabinet d’avocats américains.

En attendant, les autorités financières britanniques ont été beaucoup plus équivoque. La Financial Conduct Authority (FCA), l’autorité de réglementation financière du Royaume-Uni, a sorti un document pour définir le statut d’une grande majorité de tokens. Dans le document en question, elle assure que l’XRP n’est pas “un security token” mais bel et bien un “utility token”.

Source: (https://coinfomania.com/ripple-xrp-unregistered-security-legal-battle/)