Eos

FinLab AG et Block.one prévoient un fonds de 100 millions de dollars dédié aux projets EOS

fintech
Ecrit par Rouah Rony

FinLag AG, l’incubateur fintech allemand et Block.one, le développeur à qui l’on doit la plateforme de logicielle Blockchain EOS.IO ont annoncé leur coentreprise de 100 millions de dollars. Ils  tentent de développer des projets utilisant les logiciels EOS, selon un rapport de Cointelegraph aujourd’hui, le 22 mars.

Collaboration entre un grand investisseur Fintech et un géant du développement de logiciel Blockchain

FinLab gère des fonds visant à poursuivre l’expansion de la plateforme EOS.IO sous la direction de Block.one enregistrée aux îles Caïmans. La société a promis un financement de 1 milliard de dollars, avec d’autres sociétés de capital-risque, pour le logiciel EOS.IO. Le fonds avec Finlab ne représente donc qu’une fraction du capital initial d’EOS.IO.

Le logiciel EOS.IO présente une architecture de chaîne de blocs conçue pour permettre l’étalonnage horizontal des applications décentralisées (DApps). Ces dernières sont alimentées par les tokens standards ERC20 de l’Ethereum. EOS.IO a été développé par Block.one, la plateforme open-source sera mise en pratique par des tiers.  La société est un fournisseur technologique qui offre une plateforme alternative à celle de l’Ethereum.

De nouvelles innovations

Il s’agit du troisième fonds EOS.IO créé dans le cadre du programme de partenariat EOS VC. C’est une innovation en matière de crypto-monnaies et de projets Blockchain, se concentrant sur l’amélioration de l’évolutivité et des transactions gratuites. Cela serait possible avec une nouvelle architecture de la Blockchain. Les chercheurs ont présenté un nouveau BlockDAG évolutif, une structure de réseau alternative de la Blockchain appelée PHANTOM ,en février dernier.

 

Laisser un commentaire

2 × 1 =