Ethereum

Le mot clé “Ethereum” a été recherché 110 millions de fois sur Google

recherché Ethereum
Ecrit par

Les recherches Google portant sur “l’Ethereum” se sont démultipliées, compte tenu de son influence  sans précédent dans le monde de la Blockchain et de la crypto-monnaie. D’après la société ConsenSys, le mot clé  a été googlisé plus de 110 millions de fois.

L’Ethereum est très recherché

Amazon Blockchain recherchéConsenSys est une société  spécialisée dans le développement de solutions décentralisées, créée par le co-fondateur de l’Ethereum, Joseph Lubin. A l’issue de quelques recherches sur l’intérêt porté à cette technologie, ConsenSys a publié sur son blog les résultats suivants :

Le mot “Ethereum” a été référencé dans plus de 110 millions de recherches Google au cours des deux dernières années… En moyenne, #ethereum est tweeté 20 000 fois par jour.

Depuis sa création en 2015, le réseau a traité plus de 240 millions de transactions et le 4 janvier, il a réalisé un record de 1,3 million de transactions sur une période de 24 heures. 94 % des 100 premiers tokens ont été construits sur la blockchain Ethereum, tout comme 87 % des 800 premiers tokens.

La plus grande communauté de développeurs

250 000 développeurs web travaillent sur le protocole de l’Ethereum. Plusieurs fondations, organisations, entreprises et startups ont créé un groupe de travail. Le plus connu étant l’Entreprise Ethereum Alliance (EEA), une association créée le 19 décembre 2017 et qui regroupe aujourd’hui  plus de 500 membres.

Les gouvernements du monde entier cherchent à déployer efficacement et efficacement la technologie de la blockchain et de l’Ethereum. Le Brésil a décidé cette année de créer une pétition grâce au réseau de l’Ethereum.  Le Canada explore cette nouvelle technologie permettant aux citoyens l’accès à des informations de subventions gouvernementales tout en limitant les risques de détournement de fonds. En Suisse,  les informations d’identité numérique sont enregistrées sur l’Ethereum. Dubaï s’efforce de devenir une ville entièrement alimentée par la technologie des registres distribués, d’ici 2020.

 

Dans quelques années, l’Ethereum pourra surpasser le Bitcoin car  le BTC se destine uniquement à la création de la monnaie numérique, tandis que l’Ethereum permet de créer une multitude d’applications sur son réseau.